Publication de la photo d’une fresque d’internat: position de l’UFML

L’UFML rappelle que sa page facebook est régie par une charte stricte, qui interdit la publication d’insultes personnelles ou de propos / images dégradants.

L’UFML dénonce toute utilisation de son nom sans son autorisation et rappelle que les contrevenants s’exposent à des poursuites de sa part.

L’UFML déplore la publication parue hier sur la page facebook des « médecins ne sont pas des pigeons » relative à une fresque de la salle de garde de l’internat de l’hôpital de Clermont Ferrand, existant depuis plus de 10 ans, dans un lieu privé, représentant une scène grivoise dans la tradition des salles de garde depuis Napoléon, et détournée de son sens premier par ajout de textes (bulles) il y a quelques jours, avec l’intention nette de figurer « la Santé malmenée par la Loi Santé ». (et en aucun cas figurant un « viol collectif » d’une ministre qui n’est aux affaires que depuis 2 ans alors que la fresque date de plus de 10 ans).

Au-delà de l’émotion suscitée par la diffusion publique d’une fresque située dans un lieu privé, tout en comprenant que des personnes non averties puissent l’interpréter comme sexiste ou avilissante, l’UFML s’étonne que certains soient amenés à lancer la vindicte contre des internes pour des images de salles de garde (fréquentées aujourd’hui majoritairement par des internes femmes), constituant une tradition de notoriété publique qu’ils font mine de découvrir, à quelques jours du drame vécu par la France et des manifestations qui ont suivi pour défendre le droit à la caricature, à la satire et l’esprit libertaire.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?