Post adressé aux yaka-faukon et autres amateurs de masque chirurgical du dimanche !!!

Eric Sayag

Eric SayagSI….les syndicats faisaient leur travail depuis quarante ans
SI…..ces mêmes syndicats n’avaient pas franchi le rubicon en signant, moyennant finances, une convention et des avenants mortifères pour la profession.
SI…..les médecins s’investissaient plus dans les élections professionnelles (Ordres et URPS) et ne laissaient pas ces syndicats (représentant moins de 10% des médecins) les représenter au sein des négociations avec les autorités de tutelles.
SI…..tous les médecins avaient le temps de prendre du recul et les moyens de se sentir concernés par leur avenir professionnel.

SI…..un petit groupe de médecins précurseurs et moins formatés que les autres n’avaient pas décidé de se réunir et consacrer depuis plus de deux ans, au détriment de leur vie professionnelle et personnelle, la quasi-majorité de leur temps pour lancer un grand mouvement d’espoir ayant pour vocation de réunir TOUS les médecins pour s’opposer au rouleau compresseur destructeur de la profession lancé par les autorités de tutelle avec la complaisance responsable et coupable de syndicats félons.
SI…..de ce mouvement d’espoir n’était pas née une association libératrice entièrement bénévole qui s’appelle l’UFML.
SI…..cette UFML n’avait pas su redonner courage et espoir à bien plus de médecins que n’en compte la totalité des adhérents de tous les syndicats réunis.
SI…..le travail qu’accomplit cette UFML et le bruit que ça génère n’avaient pas inquiété ces syndicats félons et, par là même, les autorités de tutelle.
SI…..la moindre petite réunion provinciale de cette UFML ne réunissait pas dix fois plus de médecins que ne peut en espérer n’importe quel syndicat lors d’une convocation en AG annuelle.
SI…..cette même UFML ne faisait pas aussi peur aux syndicats au point que certains d’entre eux ont même changé leurs statuts pour éviter une « OPA » qui leur serait apparue hostile car remettant en cause tous leurs « petits arrangements » bien lucratifs sur le plan personnel mais liberticides pour tous leurs confrères.
SI…..cette même UFML n’avait pas mis en lumière toutes les carences, insuffisances et incompétences de tous ces syndicats « dits représentatifs ».
SI…..cette même UFML n’avait pas mis en lumière, pour tous les médecins, les accords « sous cape » entre ces syndicats félons, avides de velours et de lumière, et un gouvernement guidé par un dogmatisme et une idéologie à des fins purement et uniquement électoralistes.
SI…..ces syndicats, dont l’existence même est menacée par cette UFML car elle révèle ses insuffisances, n’essayaient pas, dans un dernier sursaut de survie, de la faire boycotter.
SI, SI, SI….. Je pourrai continuer ainsi à énoncer une liste non exhaustive de SI !!!!
Sans tous ces SI, des mouvements d’union nationale n’auraient pas eu lieu depuis des mois et un projet de manifestation du 15 Mars 2015 n’aurait pas vu le jour. Car les projets de tous ces syndicats félons étaient de rester discrets, de ne pas faire de vague et de rester bien obéissants aux ordres du « palais » !
Mais il y a l’UFML et elle constitue un grain de sable dans ces rouages bien huilés depuis de nombreuses années.
Et cette UFML gêne aux entournures.
Car ce mouvement, considéré comme anecdotique et subversif à ses débuts, s’avère être un acteur important et sa voix est entendue par tous les médecins et par les oreilles importantes des autorités de tutelles. Entendue bien plus que celle de ces syndicats félons.
Ses représentants, au grand regret des différents syndicats, sont écoutés, consultés, et invités par les différents membres du pouvoir et de son opposition. Ses idées font du chemin et commencent à faire tomber ce voile aveuglant soigneusement mis en place depuis tant d’années.
Et cette UFML participera à cette manifestation du 15 Mars et fera entendre sa voix. Et cette voix se doit d’être entendue par tous. Et ce malgré la volonté de ces syndicats félons de la faire taire.
Et nous DEVONS tous y être.
Si une immense majorité des sympathisants UFML est convaincue de l’importance de cette manifestation, certains se demanderont pourquoi, d’autres penseront que ce n’est pas assez ou que ça ne va pas assez vite, d’autres encore auront des doutes sur la portée de cette dernière.
Et malgré tout, NOUS DEVONS TOUS Y ÊTRE !!!!
Pourquoi ?
Car notre mouvement est surveillé, suivi et est régulièrement infiltré pour être désorganisé. Sans compter les interventions intempestives de certains responsables de syndicats en mal d’existence ou de représentation.
Pour exemple, alors que le mouvement de grève de FSE commence à porter ses fruits en asphyxiant les différentes CPAM du territoire au point de les obliger à embaucher des renforts de personnels, un représentant de syndicat, désireux de marquer sa fraîche élection et certainement mandaté par quelques missionnaires du ministère, demande à ses quelques adhérents encore inscrits, l’interruption de ce mouvement.
Nous devons également tous y être car nous sommes également tous soumis aux règles des lois universelles. Pour atteindre la 20ème marche, nous devons obligatoirement passer par la 1ère.
Donc chaque chose en son temps. Et à chaque temps, son action. Une « arme » dissuasive n’a de valeur que si elle reste dissuasive le plus longtemps possible avant d’être utilisée.
MAIS SURTOUT TOUS UNIS !!!
L’objectif est de montrer que nous sommes déterminés et, qu’unis, nous ne nous arrêterons pas, quels que soient les épreuves et les obstacles mis sur notre chemin.
Cette manifestation du 15 Mars doit être tellement importante par son ampleur et la voix de l’UFML doit résonner tellement fort, que la profession et la population doivent réaliser que notre action, à l’UFML, est essentiellement guidée par notre désir de sauver la médecine à la française. Aussi bien pour les patients que pour les médecins.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?