Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Pour ceux qui ont du mal à remplir le formulaire en ligne (pas de n° RPPS  ou médecins domiciliés à l'étranger   adressez un chèque  à  ufml 29 av Adrien Escudier 31620 Fronton  sans oublier  de fournir le maximum de  coordonnées lisibles  merci 

mais  si possible préférez le règlement par carte bleue . Le site sera bientôt remanié et le module d'adhésion sera simplifié ! C'est  promis 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome Marty

Agnès Buzyn, ministre de la santé et des solidarités au porte feuille limité: les affaires sociales dépendront de Bercy et donc de Gérald Darmanin, trente-quatre ans, dont nous connaissons tous la grande expérience du sujet... Autant dire que c'est bien le directeur de cabinet, Gilles de Margerie, ex-directeur général adjoint du groupe de protection sociale Humanis santé, qui hérite véritablement de la responsabilité de la gestion des affaires sociales...

Non rien...vraiment rien... Les assurances privées vont donc déterminer l'orientation du système, rien, vraiment rien... Dossier urgent du directeur de cabinet: la garantie de prise en charge du remboursement de l'optique et du dentaire à 100%, dont le Président de la République a expliqué le financement et la viabilité économique par l'ouverture des frontières... Rien, non, vraiment rien, juste la favorisation des prothèses low cost et des verres de m... Et pour assurer leurs autorisations, probablement le développement accéléré des réseaux de soin ! Crève dentiste, disparait opticien indépendant.... Et demain, la médecine au sein des réseaux, horizon possible d'une finance décomplexée... Alors j'entends des journalistes me rétorquer: "Mais l'intégration de la médecine dans les réseaux n'intéresse pas les complémentaires, E. Caniard a dit que ce ne serait pas rentable". Je n'ai jamais entendu cela, j'ai par contre entendu Mr Caniard demander l'extension des réseaux de soin à la médecine, tout comme Malakoff Mederik, j'ai aussi vu de nombreuses mutuelles passer des accords avec des directions d'hôpitaux ou de cliniques pour contourner la loi et mettre en place des réseaux-like... Je sais une chose: les mutuelles, les assurances ou les instituts de prévoyance ne sont en aucun cas des "bienfaiteurs de l'humanité souffrante" et n'auront aucun scrupule à installer une médecine low cost. Enfin low cost... pour ceux qui ne pourront prétendre aux sur-complémentaires. Bientôt, va ressurgir (aidée par certains syndicats de médecins, je vous en fais plus que le pari, je vous en fais la promesse) le panier de soins de base et les niveaux de remboursements... Selon que vous serez puissant ou misérable....

Je rappelle au passage, avant que certains me rétorquent que F. Fillon voulait faire pire, qu'il y avait proposition d'une autorité de régulation où l'on retrouvait les professionnels de santé aux côtés des assurances maladies et de l'Etat... Pas de régulation ici, la finance pourrait donc passer en direct, open bar, et que le personnel s'amuse...

Pendant ce temps, celle qui a durant cinq ans favorisé les assurances complémentaires par l'aide à la complémentaire santé, la modification des contrats responsables, l'Accord National Interprofessionnel, les réseaux de soin, l'accès désormais possible aux données de santé, celle qui, la main sur le coeur à longueur d'émissions, se croyait obligée de répéter "parce que je suis de Gôôôôche" pour essayer de masquer le caractère profondément inégalitaire de ses réformes, celle qui a revendiqué son appartenance au PS et à la Hollandie dans tous les congrès du PS au point d'entrer sur la short list des premiers ministrables d'un Hollande réélu, la désormais ex-ministre de la santé désossée, Marisol Touraine, efface tout lien avec le PS, désormais "candidate de la majorité présidentielle avec Emmanuel Macron". Non rien , vraiment rien...

Elle n'est pas investie par En Marche pour la République mais En Marche pour la République n'investit pas de candidat face à elle, qui devient, dès lors, vraie-fausse investie pour des électeurs d'En Marche pour la République, véritables cocus de l'histoire, puisque sans candidat autre que madame "parce que je suis de Gôôôôche". Non rien vraiment rien.... Cette comédie anti-démocratique et en tout point dégueulasse, considère l'électeur comme une machine à voter, qu'il faut juste baiser pour orienter quelques grammes de papier dans une urne.

Non rien, vraiment rien,..

Pendant ce temps, Gabriel Attal, conseiller de Marisol Touraine plusieurs années durant, homme de réseaux et de communication, qui a soutenu toutes les réformes et les décrets, porte-voix de la ministre, devient candidat d'En Marche pour la République et efface tous ses tweets en relation avec son activité au cabinet de Marisol pour ne laisser qu'une publitweet line en faveur d'En Marche. Non Rien.... Vraiment Rien...

LCI dans un reportage dont il se vante sur twitter, le présente comme un jeune premier en politique issu de la société civile, et, comme Marisol Touraine, il efface, il cache, il oublie, et ne rappelle nullement dans cette interview de plusieurs minutes ses responsabilités d'avant. Rien, vraiment rien, c'est juste une élection où certains sont pris pour des c...

Combien d'autres conseillers, combien d'attachés parlementaires, de fonctionnaires d'état présentés comme société civile? 

Rien vraiment rien,

Pendant ce temps, le ministre de la justice, lui-même en attente de jugement, fait de la moralité en politique, une priorité: cette fois tout ira mieux, foi de Béarnais, et tout sera mieux que si c'était moins bien...

Et vous trouvez ça drôle

Et vous trouvez ça drôle

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - J-M ANGLERAUD

    Vous aimiez l'Elysée ? Vous allez adorer l'Olympe.
    Le voile se lève: Guy Mollet part, arrive Zeus lui-même.
    Véritable trou noir politique, tout le monde ancien s'engouffre dans l'avenir.
    De moins en moins flou, le nouveau Gouvernement se dessine.
    Il devait naître de la "Société Civile", ?
    Voici qu'affluent les pantoufleurs de l'Énarchie officielle.
    Plus jeunes, mais très impatients, ils étoffent les équipes ministérielles, boostant leur avenir personnel.
    Une architecture bien "maçonnée" !
    Quand mettrons nous fin au morcellement syndical, à l'impuissance revendicative, au malheur sanitaire ?

  • Invité - pathos

    Merci JM Angleraud pour le tableau .......
    Un peu de réalisme CLINIQUE ne fait pas de mal en médecine .....comme en philosophie !

    Assez des syndicalistes qui courent après les politiques ventre à terre et langue pendante

  • Invité - Fred Tonne-Zimme

    C'est bien , ça défoule ; mais celui qui va se le prendre ds le c... c'est NOUS !!!!!!!!!!!
    N’espérons rien des dignes successeurs (ou inspirateurs) de Touraine et autres FMF et IMPOSONS un rapport de force aux politiques "et en même temps" aux syndicats...
    Menace précise de déconventionnement...
    relisez "L'art de la Guerre" de notre bon vieux SUN TZU...
    Assez de plaintes et complaintes ; cette fois notre faible nombre est en réalité notre force : sans nous rien ne se fera ; l'uberisation et ses machines c'est pas encore maintenant!
    UNION et COMBAT

Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.