Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Evitez le chèque plus compliqué à gérer 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jerome MartyLes Français ont parlé.

Le deuxième tour se jouera entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.
Au regard du programme santé de « En Marche », c'est une vraisemblable continuité des réformes mises en place depuis 10 ans que nous allons vivre.
Poursuite et application de la loi de modernisation de la santé et développement des réseaux de soins.


ARS, DGOS, administration de la santé, encadrement de l'exercice, forfaitisation, médecine subventionnée, encadrement, tout va continuer...
Nombre de nos idées avaient été reprises, nous devrons nous battre et nous rebattre encore pour les porter haut encore.
Le paysage politique français n'est pas encore défini.
L'UFML mettra à profit les 6 mois à venir pour construire une force toujours plus importante pour la liberté et l'indépendance de la profession.
Cette élection signe le rejet des partis politiques traditionnels ; la médiocratie, les compromis et les compromissions ont amené cette situation, un certain syndicalisme de même doit disparaître.
Nous avons à inventer cette force debout, cette force qui renonce au renoncement.
Rien n'est fini, tout commence !
Nous sommes médecins, soignants et, quoi qu'il arrive, nous sommes debout !
PS : Je m'aperçois que je n'ai pas parlé de la deuxième candidate, mais vous connaissez la position de l'UFML quant au FN et pour nous la médecine ne peut se construire que sur le respect de l'éthique et les valeurs humaines.
Quels que soient les solutions et vos désirs, l'UFML portera le combat : ligne programmatique, expatriation, déconventionnement, nous vous donnerons les armes et nous serons votre bras.

L'UFML est votre maison, vous devez l'habiter et décider avec nous de ses orientations.

Nous vous proposerons une grande réunion, probablement avant le mois de juillet. Venez y débattre et venez préparer l'avenir !

Personne ne doit plus rester seul, l'UFML c'est d'abord vous, occupez votre place  !

 

Adhérez / renouvelez votre adhésion à l'UFML 

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - J-M ANGLERAUD

    Ayant placé des espoirs dans l'échéance politique 2017, votre déception est compréhensible. Cependant, il fallait pas mal de naïveté pour espérer que ça allait tout arranger.
    Quel que soit le personnel politique élu, les "conseillers" vont rester les mêmes. Le financement de la Santé sera toujours présenté comme une dépense et les cotisations sociales comme une réduction du "pouvoir d'achat". Consommation et préservation de la vie sont regardées comme antagonistes par lesdits "conseillers".
    Morcellement syndical et tentation des primes de rendement sont toujours aussi fortes.
    Que fera l'UFML ?

  • Invité - alain

    J'invite l'UFML à penser un plan d'action dès maintenant pour qu'immédiatement après l'élection, elle contacte le bureau du nouveau président pour lui "expliquer" notre sujet principal et composite qui est "si la cs et les actes étaient relavorisés (à hauteur suffisante et avec critères à définir), il n'y aurait plus besoin de secteur 2, ni de problème de reste à charge, ni d'interaction médecins - mutuelles et donc plus de sujet technique sur le tiers payant (les mutuelles servirons de co-payeurs avec la CPAM sans passer par les médecins).

  • Invité - pathos

    Les syndicats médicaux qui ont donné des consignes , même négatives , de vote ....de barrage sont pour moi rayés !
    Je ne leur demande pas leur avis en matière de philosophie , de religion , ou de gout artistique ....
    Certains risquent de se retrouver bien seuls sur le terrain à persister à jouer les instruments d'un système qui nous maltraite avec persévérance , maltraite la santé et les patients ....

Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.