Adhérer à l'UFML *


SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal).

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome MartyLa lecture de cet article du Figaro qui relate avec précision la main mise d'une certaine classe dirigeante sur le soin http://sante.lefigaro.fr/article/mediator-didier-tabuteau-un-kouchner-boy-grand-absent-du-dossier ne peut que laisser un sentiment de dégoût.


Le collusion entre les politiques et les " experts en santé" est connue , elle trouve là sa quintessence .


Tout un petit monde protégé, fait de privilèges et de passe-droits. Des énarques, des "sciences po" des " santé pub", outils de la classe dirigeante, sans honneur, qui construisent leur avenir par l'obéissance aux intérêts du pouvoir en place. Ils ne savent pas le soin et s'en foutent, il n'est qu'à voir le nombre de faux docteurs parmi eux , docteurs qui n'ont jamais soigné , qui ont fuit leurs responsabilités pour organiser la sécurité et le confort de leur vie au sein d'Agences Régionales de Santé, de chaires santé, de facultés ou de grandes écoles, d'agences du médicament ou de Haute Autorité de Santé , de cabinets ministériels.
Le dégoût, le mot n'est pas trop fort, pour ces hommes dont la lâcheté et les intérêts privés sont responsables des orientations de notre système sanitaire, des scandales qui salissent ses acteurs et de sa faillite organisée.
Il n'y a pas d'indulgence à avoir pour ces privilégiés du système.
Ils n'en ont pas pour les médecins , les infirmières , les aides-soignantes , pas plus qu'ils n'en ont pour les professions de santé qui font notre système sanitaire.
Jamais gouvernement n'a à ce point donné de l'importance à ces précieuses ridicules. Jamais cabinet ministériel n'a pris plus de décisions mortifères à l'encontre des soignants de France.
Pas une de nos professions n'a été épargnée par ces jeunes diplômés "si propres", "si présentables", "si brillants" qui, parce que seul compte leur avenir, rallient Emmanuel Macron avec, dans leurs valises, le réseau d'influence qui construit chaque jour un faux système sanitaire.
La noeud gordien est là : ces élites obéissantes ont rompu avec le peuple soignant, rompu avec le peuple. Valets du pouvoir, elles ont érigé un modèle sanitaire basé sur le dogme imposé par la classe dirigeante. L'image construite a remplacé la réalité, la parole de l'expert, celle du praticien et les non-soignants ou les faux docteurs sont devenus porteurs de vérité puisqu'issus d'un sérail où chacun se connaît comme appartenant de près ou de loin à la caste dirigeante...
Le système sanitaire sur lequel ils construisent leurs raisonnements n'existe pas, mais il s'impose, parce qu'issu de ce cercle autorisé.
Peu importe que des soignants crèvent, peu importe les drames, les vies brisées, les épuisements, les abandons. Peu importe l'effondrement de la qualité, ils resteront et n'auront que plus de certitudes et de morgue.
Il est temps de prendre conscience de nos bourreaux et de leurs minables existences, il est temps que nous soignants ayons comme priorité absolue de bouter définitivement hors du système faux experts et autres faux docteurs !

La gouvernance de notre système sanitaire doit être co-dirigée par les soignants et les patients, seul moyen de rompre définitivement avec la caste du mépris, la caste des scandales, la caste de la honte.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - J-M ANGLERAUD

    Eh bien! Il vous en fallu du temps pour repérer le caractère profondément nocif de ces équipes. Le ministère d'Évin a été un concentré de conseillers toxiques. On retrouve plus ou moins les mêmes sous la houlette de Kouchner dans ses divers ministères (Droite ou Gauche, peu importe). D'autres ministres aussi: ça n'a rien changé. Même techno-structure.
    Réduire la "dépense", faire turbiner les boutiques mutualistes, protéger la "conso" commerciale, appauvrir sans fin les professionnels du soin.
    Hébétés, ils ne bougent même plus aujourd'hui.
    Les malades, eux, ne manifestent jamais.

  • Invité - Fred Tonne-Zimme

    Bon eh bien appliquons enfin le bon traitement.
    Il ne faut pas bouter les politiques hors du système : il faut en sortir nous même!
    Prenons enfin notre Liberté et tenons donc ainsi la dragée haute à ces fantoches...
    DECONVENTION
    Vous verrez c'est devenu la seule solution : et notre force, la seule qui nous reste , est dans ce choix
    Combien encore "de dégouts, de constatations , de regrets" etc.....
    Et quand en plus ils viennent des vendus signataires cela en deviendrait presque comique
    RENVERSONS LA TABLE

Ajouter un commentaire