Adhérer à l'UFML *


SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal).

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome Marty

Les trois derniers évènements de la semaine doivent nous conforter dans notre décision...
Rappel : 
1/ Les sénateurs en grande majorité prônent l'obligation d'installation : 
la représentation politique est hors sol et n'a aucune connaissance de la problématique. Pour elle, les médecins doivent obéir, elle masquera ses propres fautes avec les blouses des médecins.
2/ La déclaration de Karl Olive, maire de Poissy, très médiatisée, sur l'ingérence politique sur la pratique médicale (arrêts de travail) n'a été contredite par aucun politique : qui ne dit mot consent ...


Les médecins doivent être, pour les politiques, des objets obéissants.

3/ Gestion du TPG : 1 euro de pénalité pour l'assurance maladie pour retard de paiement quel que soit le tarif de l'acte ou l'importance du retard. Là encore, pas de contradiction ou de prise de parole de l'opposition...Les médecins sont la cible d'un mépris institutionnel qui transcende les partis politiques.

Ces trois évènements sont le parfait symbole de la fracture entre les responsables politiques et les médecins.

Ils sont la parfaite illustration de l'échec du système politique français : 
La méconnaissance des dossiers (obligation d'installation).
Le dirigisme et la condescendance (action sur les arrêts de travail). 
Le mensonge, la manipulation et le mépris : (gestion du TPG et pénalités de retard).

Pendant ce temps, les syndicats négocient....

Or, à la lumière de ces trois évènements, il est  évident que quoi qu’ils obtiennent, cela ne pourra être que marginal, face à la volonté de nombre de politiques de mettre la profession en coupe réglée et face à l'application de la loi de modernisation de la Santé. Mais l'union syndicale existe, et elle est salutaire, observons et soutenons les initiatives comme la demande de secteur unique et d'HC pour tous...

Pour autant...

JE LE DIS ICI : NOUS NE POURRONS FAIRE L’ECONOMIE D'UN NOUVELLE MOBILISATION !

Seul un nouvel arrêt total et illimité débutant sur le modèle du black friday nous permettra de stopper la destruction de notre système sanitaire et d'imposer celui que nous voulons.

L'UFML portera une fois de plus ce mouvement.
Nous irons au contact des confrères.
Nous porterons la construction et l'explication de ce mouvement à la connaissance des influenceurs, quels qu'ils soient.
Nous avons quelques mois pour préparer ce mouvement.
Quelques mois pour nous mobiliser, quelques mois pour passer des alliances.

Chers tous, les professions du soin ne se sauveront qu'ensemble !
Si nous laissons passer les échéances électorales sans avoir obtenu ce que nous voulons, il en sera fini de notre mode d'exercice.
La balle est dans notre camp, elle est bientôt dans vos mains ! 
(Je suis du sud-ouest…)

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - Fred Tonne-Zimme

    Il va falloir y aller, au contact... car tout le monde politique, médiatique (et syndical ? ; j'ai envoyé un mail à la FMF qui ne m'a jamais répondu...) s'en fout !
    Nous allons nous retrouver sous les fourches caudines des CPAM et sous les rigueurs budgétaires (contrôles +++ et C---= 25 euros!) et en plus lâchés en rase campagne par l'ordre et le reste de nos soit disant défenseurs... Qu'est ce qu'ils foutent ???????
    Les médecins le nez dans le guidons feraient mieux de regarder les panneaux "DANGER" et commencer à bouger avec nous...
    Bon COURAGE !

Ajouter un commentaire
0
Newsletters