Adhérer à l'UFML *


SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal).

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jerome Marty

Les nouveaux tarifs de l’hospitalisation ont été publiés. ils marquent une nouvelle baisse pour le secteur hospitalier public (1,5 %) et pour le secteur hospitalier privé (2,15 %).
Cette différence de traitement s’explique par le gel prudentiel (réserves de crédits) pour les deux secteurs et par la captation par l’Etat des allégements de charge du pacte de responsabilité et du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi pour le secteur privé.


Pour la 4e année consécutive l’Etat Français organise « le racket » des établissements privés pour reprendre les termes du ministre du redressement productif en mai 2013, alors prévenu par le médiateur inter-entreprises de cette pratique de grands groupes qui imposent à leurs fournisseurs des baisses de prix correspondant au CICE.
http://www.usinenouvelle.com/…/racket-au-cice-le-mediateur-…
Le médiateur national Pierre Pelouzet avait alors indiqué avoir déjà reçu plusieurs plaintes de PME victimes d’un "racket au CICE". « Toutes ont connu la même situation : avant même d’avoir touché le moindre centime au titre du Crédit Impôt compétitivité Emploi, leurs donneurs d’ordres les enjoignent à appliquer sur leurs tarifs une réduction de 2 %. »
Et le ministre d’alors de s’exclamer lors d’une conférence de presse :
"Il n'est pas question que ce crédit d'impôt, qui [...] a pour objectif d'aider d'abord les petites et moyennes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire en recherche de croissance, puisse finalement filer par perfusion-absorption vers les grands groupes".
Les ministres passent, les pratiques du gouvernement Hollande restent les mêmes et il semble décidément qu’au ministère de la Santé on s’affranchisse des lois, des valeurs et de l’honneur.
Simulacre de démocratie sanitaire dénoncée tant par le rapport Thomas Dietrich  que par les associations non adhérentes au CISS (subventionné indécemment par l’Etat) face à leur exclusion de la nouvelle institution représentative des patients http://www.lefigaro.fr/…/31007-20160302ARTFIG00365-comment-…
Imposition de loi au mépris de l’immense majorité des experts du système sanitaire (médecins et soignants en exercice) et vol en bande organisée : il est temps que nous mettions fin à l’exercice de ce gouvernement.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire