Adhérer à l'UFML

Toulouse To Win

La loi de modernisation du système de santé est à peine votée que de nombreux obstacles apparaissent pour sa mise en place et c’est tant mieux.

Cette loi ne règle en rien l’organisation de la médecine libérale, voir complique encore plus le travail des professionnels et dégrade considérablement le rendu à la population.

Aussi l’UFML a décidé de prendre en main ce dossier et travaille, au travers de réunions de réflexion, rencontres avec les institutions, rencontres avec les syndicats, à l’édification de bases fondatrices de la médecine de demain dans la ligne de conduite qu’elle s’est toujours fixée : le respect des besoins des patients, le respect du travail des professionnels.

Notre nouvel objectif est de construire main dans la main ; médecins du privé et public, infirmières, kinésithérapeutes et tous les paramédicaux, mais aussi les patients, les institutions (dignes de ce nom), les syndicats, les administrations concernées, les prestataires des technologies, label de certification, etc… la médecine de demain, respectant des valeurs millénaires de cet art et tenant compte des avancées technologiques.

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’UFML le revendique, nous sommes l’association de tous les professionnels de santé, aussi cette invitation à adhérer se réalise dans l’accueil et la fédération aussi bien des médecins, que des sages-femmes, des infirmiers, des kinésithérapeutes, des orthophonistes, et plus largement toutes celles et tous ceux qui contribuent au maillage de la santé.

Merci pour le renouvellement de votre cotisation 2016, merci de copier et diffuser ce message, merci d’encourager les adhésions autour de vous, les dons et les bonnes volontés. Une attestation de cotisation vous sera délivrée.

Le trésorier de l’UFML

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : https://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML en LIVE sur Periscope

Periscope ToulouseTous à Toulouse pour sauver les soignants !

TUTORIEL PERISCOPE

La réunion de Toulouse sera retransmise en direct à l'aide de l'application Periscope.

Téléchargez l’application Periscope (gratuitement) sur votre Smartphone.

Une fois l'application installée, cliquez sur l'icône "personnes" puis sur la petite loupe, puis recherchez "UFML".

Vous pouvez également cliquer sur l’icône carte (globe terrestre). Zoomez sur Toulouse, salle du Sénéchal, 17 Rue de Rémusat, 31000 Toulouse. Cliquez sur l’une des icones rouges retransmettant la réunion en direct

Vous pouvez également suivre le LIVE sur le fil Twitter UfmlAsso ou sur le site ufml-asso.org. Testez l'application dès à présent, n'attendez pas le dernier moment !!!

Pour toute autre information, contactez : webmasterufml[at]gmail.com

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome MartyNos chers syndicats ont, et c'est historique, osé l'union : c'est un net progrès...

Ce qui ne l'est pas c'est la réalité, vous savez celle qui est derrière le rideau... D'une même voix ils ont dit et écrit : honoraires complémentaires pour tous !

Mais : pour les uns, les honoraires complémentaires sont déjà largement pratiqués et leur extension est indispensable (BLOC), pour d'autres ils ne le sont que peu et ce serait justice de les étendre à tous (FMF SML), pour d'autres, (CSMF et MG-France) les honoraires complémentaires doivent être sociaaaaaaaaaal et donc dépendre de l'extension du CAS, contrat tueur de secteur 2, (engagement à baisser sa part d'honoraires complémentaires chaque année, à respecter la moyenne régionale des dépassements, à ne pas dépasser 100 % du TO de dépassement, seuil contractuellement en baisse chaque année). Le CAS est remboursé préférentiellement par les organismes complémentaires au détriment du S2, les complémentaires bénéficiant d'une fiscalité avantageuse pour ce remboursement.

Autrement dit, la CSMF et MG-France, en connaissance de cause, créent le premier réseau de soin médical et acceptent le principe d'une escroquerie sociale sans précédent : offrir un cadeau fiscal à des complémentaires pour qu'elles remboursent moins bien les assurés (pas de prise en charge des médecins en S2 hormis à cotiser à une sur-complémentaire) tout en gardant les mêmes tarifs de cotisations voire même en les augmentant ! En d'autres termes, ils défendent un espace social de " liberté tarifaire"  en construisant une inégalité sociale à grande échelle ( "liberté tarifaire" vous savez, ces mots valises que l'on utilise pour faire croire que l'on transporte à l'intérieur de grandes idées alors qu'il n'y a que de vieux dessous malodorants).

Nicolas Revel, grand serviteur de l'Etat, est plus à sa place que jamais du fait de l'installation d'une loi qui fait de lui le responsable de l'application des directives de l'Etat (l'assurance maladie par la loi de modernisation de la Santé a désormais pour mission de veiller à l'application des décisions de l'Etat, responsable de la politique de Santé), un "papa-m'a dit" roi des négociations conventionnelles dont le cadre est désormais défini par celui-là même qui lui donne des ordres. Nicolas Revel refuse ce que demandent les syndicats et l'écarte d'un geste qu'on imagine altier, image habituelle d'une France qui n'en a pas fini avec les réflexes de la royauté ...

Le fait que l'Assurance maladie ne soit en rien concernée par la part complémentaire ne trouble personne ; le grand commis de l'Etat, en sa posture de grande noblesse de Cour, tranche. Cela suffit pour explication.

Fabrice Henry, le représentant de l'UNOCAM, s'y oppose lui aussi. Ses raisons sont, elles, celles du marché : le médecin doit être encadré et sa pratique soumise à contrôle afin de tenir la dépense, ses honoraires complémentaires diminués contractuellement et la fiscalité de la complémentaire digne du rocher...Fabrice en veut plus, il est prêt à étudier une hausse des honoraires en secteur 1 qu'il ne rembourse que peu, et à limiter les "dépassements par le CAS". Le calcul est magnifique : dépenser moins, toucher plus....le marché vous dis-je...

La chronique d'un échec annoncé est en route, le premier acte est déjà plus que significatif. Certes le rideau de l'union est là, mais le vent souffle et déjà il se lève...

    Liste des participants qui ont commenté cet article

      • Invité - Nicolas B

        Et puisque nous sommes en démocratie (ha ha), et que c'est l'aire du numérique (ça c'est vrai), pourquoi ne pas organiser un petit référendum auprès des médecins pour savoir si les syndicats doivent signer la convention telle qu'elle sera négociée ?
        L'ordre ou certain syndicat particulièrement véhément (ayant accès au mailing des URPS, suivez mon regard), pourrait peut-être nous aider à l'organiser...

        à 31000 Toulouse, France
      • Invité - van nieuwenhuyse

        Pourrait-on avoir des infos indiscutables sur le financement des syndicats médicaux (textes , clef de répartition des fonds de la formation professionnelle , comptes desdits syndicats etc ..) ?
        Ces données sont trop bien planquées .... Cela éclairerait ce que l'on peut attendre des syndicats stipendiés lors des négociations conventionnelles .....
        Quant à la cotisation UFML il serait dommage qu'elle serve à une agence de Com pour produire un nouveau clip calamiteux donc j'attends ..
        Amicalement

      • Invité - zigmund

        les membres de l'UFML qui montent les clips le font bénévolement ...

      • Alors la les bras m'en tombe " il serait dommage que la cotisation de l'ufml serve à une agence de com pour produire un nouveau clip calamiteux donc j'attend" ecrivez vous ... Alors deux choses : la premiere la cotisation de 50 euros à l'ufml est entierement investi dans nos actions reunions mobilisations constructions. Les clip sont tournés conçu et fabriqué en interne et ce gracieusement par les membres de notre équipe, médecins et soignants deux " donc j ´attend" non vous n'attendez pas! Vous frappez à la porte et vous dite : qu est ce que je peux faire pour l'ufml ! pas " j'attend!

      Ajouter un commentaire
      Propulsé par Komento