Adhérer à l'UFML

Toulouse To Win

La loi de modernisation du système de santé est à peine votée que de nombreux obstacles apparaissent pour sa mise en place et c’est tant mieux.

Cette loi ne règle en rien l’organisation de la médecine libérale, voir complique encore plus le travail des professionnels et dégrade considérablement le rendu à la population.

Aussi l’UFML a décidé de prendre en main ce dossier et travaille, au travers de réunions de réflexion, rencontres avec les institutions, rencontres avec les syndicats, à l’édification de bases fondatrices de la médecine de demain dans la ligne de conduite qu’elle s’est toujours fixée : le respect des besoins des patients, le respect du travail des professionnels.

Notre nouvel objectif est de construire main dans la main ; médecins du privé et public, infirmières, kinésithérapeutes et tous les paramédicaux, mais aussi les patients, les institutions (dignes de ce nom), les syndicats, les administrations concernées, les prestataires des technologies, label de certification, etc… la médecine de demain, respectant des valeurs millénaires de cet art et tenant compte des avancées technologiques.

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’UFML le revendique, nous sommes l’association de tous les professionnels de santé, aussi cette invitation à adhérer se réalise dans l’accueil et la fédération aussi bien des médecins, que des sages-femmes, des infirmiers, des kinésithérapeutes, des orthophonistes, et plus largement toutes celles et tous ceux qui contribuent au maillage de la santé.

Merci pour le renouvellement de votre cotisation 2016, merci de copier et diffuser ce message, merci d’encourager les adhésions autour de vous, les dons et les bonnes volontés. Une attestation de cotisation vous sera délivrée.

Le trésorier de l’UFML

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : https://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML en LIVE sur Periscope

Periscope ToulouseTous à Toulouse pour sauver les soignants !

TUTORIEL PERISCOPE

La réunion de Toulouse sera retransmise en direct à l'aide de l'application Periscope.

Téléchargez l’application Periscope (gratuitement) sur votre Smartphone.

Une fois l'application installée, cliquez sur l'icône "personnes" puis sur la petite loupe, puis recherchez "UFML".

Vous pouvez également cliquer sur l’icône carte (globe terrestre). Zoomez sur Toulouse, salle du Sénéchal, 17 Rue de Rémusat, 31000 Toulouse. Cliquez sur l’une des icones rouges retransmettant la réunion en direct

Vous pouvez également suivre le LIVE sur le fil Twitter UfmlAsso ou sur le site ufml-asso.org. Testez l'application dès à présent, n'attendez pas le dernier moment !!!

Pour toute autre information, contactez : webmasterufml[at]gmail.com

  • e sante
  • uberisation

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome Marty

Prenez 40 minutes de votre temps et regardez cela, c'est très important ! 
Faites l'effort, nous devons oser regarder l'avenir en face et préparer nos armes.

 La médecine va se faire ubériser à l'horizon 2025

« Ubérisation de la santé : on ne peut rien faire ! Le phénomène est mondial et, on ne pourra pas l’empêcher, en 2025 on n'aura plus besoin de 80 % des médecins ».

Ce raisonnement s'étend et envahit les sphères politiques, pourquoi dès lors augmenter le numérus clausus, et pourquoi augmenter les tarifs des actes d'une population qui va disparaître ? ..

.

Ce raisonnement est défendu par des experts autoproclamés de notre avenir. L'avenir sans médecin se construira .... Avec l'aide des patients ou de leurs représentants : comment ? Très simple : on dit au patient grâce à la médecine prédictive vous deviendrez maître de votre avenir. On renverse ainsi le dit pouvoir, "c'est vous patient qui dirigez ainsi le soin, c'est votre vie, elle vous appartient, c'est votre droit de connaître vos risques.

La France l'empêche ? (dans le cas du séquençage du génome), l'éthique l'empêche ?

Pouhaaaa, faites-le ailleurs et mettez-le sur le cloud, donnez-le à GOOGLE, au besoin allez faire les examens ou les actes thérapeutiques ou de prévention nécessaires dans d'autres pays. Affranchissez-vous du droit et des frontières (et aidez-nous à imposer le système).

Autre moyen d'imposer le système au même moment : les sites de téléconsultations aux mains des financeurs :

Première étape : on prend des médecins (que l’on rémunère, ce qui, dans un contexte de tarifs sous-évalués, attire), on limite aux pathologies les plus banales (au début), on enfreint la loi mais peu importe (ce sont les pathologies les plus banales)... Voici donc un système basé sur une arborescence construite sur un questionnaire patient dont le but est de reduire le risque ce qui permet de qualifier la securité du système.

Deuxième étape : principe de la GOOGLE CAR : le risque c'est le conducteur ; ici le risque c'est le médecin ! La puissance de calcul s'est développée et il faut assurer le patient qu'il n’est pas soumis au risque d'erreur médicale : donc on enlève le médecin. Le site fonctionne seul. Et le patient devient progressivement un objet de rapport financier. A chaque étape il rapporte. Parallèlement on renforce le besoin de tout savoir à chaque instant sur son état de santé : maintenant et demain.
Maintenant : « il faut surveiller votre santé à chaque instant grâce aux objets connectés" pourquoi ? : cela alimente votre dossier sur le CLOUD et sécurise encore les prises de décisions par la machine vous concernant et de plus cela diminue vos primes d'assurances. L'idiot utile ainsi fabriqué, à chaque instant de sa vie, mesure, pèse, trace, chaque évènement, montre connectée, i phone, palpeurs variés, puce RFID etc...
Demain : protégez votre avenir grâce au séquençage de votre génome. Envoyez tout chez Google ou autre... On voit clairement que dans le raisonnement il faut faire du patient l'acheteur de ce modèle pour se servir de la puissance du modelé consom'acteur , c'est alors le patient qui, alléché par l'avenir promis, travaille à l'imposition du modèle. La médecine doit être rendue exacte, elle doit donc être un modèle mathématique ! Il faut retirer l'homme (les promoteurs du modèle font souvent le raccourci malhonnête de faire croire que l'art médical est une science inexacte du fait unique de la décision humaine) faisant l'impasse sur ce qui fait que tel être est différent de tel autre ...on collectivise le soin et de ce fait, on permet l'achat de groupes de valeurs : "soins collectifs». Où est la réflexion éthique dans tout cela ? Qui réfléchit au champ des possibles ? Quelle utilisation par la finance ? Et immanquablement derrière, quelle utilisation du savoir sur les êtres par l’homme, le pouvoir, le régime ? Si la machine peut tout savoir de chacun d'entre nous , elle saura aussi sur nous tous à la fois et donc prend le pas sur l'organisation de nos vies (oriente les achats du groupe et de l'individu, (c'est déjà fait) demain dirigera les choix politiques, dirigera les masses en se servant du "risque de", écartera peut être les déviants , rendra l'eugénisme , social, politique , humain, possible, nécessaire diront certains régimes (voir le cas de la Chine qui autorise le choix de la modification du génome), qui réfléchit aux risques ? Je crois qu'il faut, et c'est un travail colossal, créer une structure éthique internationale qui réfléchira aux risques afin d'aboutir à un droit d' ingérence éthique international. Pour l'instant qui parle de ce changement, de cette mutation sociétale aussi importante que le passage des cols bleus aux cols blancs ? Les financiers ou les idiots utiles, or c'est un marché ! Si j'ai quelque chose à vendre ou à développer je n’expose que le côté positif !!!! L'Ordre des médecins n'est pas suffisant, loin s'en faut, c'est au regard de la puissance du modèle, l'exemple de ce qu’il, ne faut pas faire. Il existe un mouvement mondial, ce mouvement est financier, politique et sociétal, sont en jeu des milliards de dollars et un nouveau mode de pouvoir. L'Ordre ne dispose pas de la puissance nécessaire pour agir. Il est au contraire, malgré lui la caution du bouzin, l'objet qui montre que l'on ne peut lutter. Il faut donc changer le logiciel d'opposition et cela passe par la création d'une structure internationale qui place l'homme et le soin dans sa dimension éthique avant sa dimension financière.

    Liste des participants qui ont commenté cet article

      • Invité - Griffais

        Oui mais, il faudrait être assez naïf pour croire que le support génétique est déterministe pour la médecine.... Et là je ne vois que des ignorants (ou des politiques -mais il y a beaucoup de recoupements-) et des affairistes pour le faire croire.
        Le premier exemple est celui tout bête de la pathologie infectieuse.

      • Invité - pathos

        L'éthique est bafouée depuis longtemps et méprisée et ceux qui la bafouent le plus , nouveau super Tartuffes en pire , prennent des postures .....morales .

        Cela me rappelle la franche réflexion d'un collègue interne , lors d'un stage de fin d'études , alors que je préparais ma thèse sur l'éthique médicale et les liens substantiels ( vitaux ) et historiques entre médecine et philosophie ( anthropologie ) . L'éthique tout le monde s'assoit dessus , me dit-il impavide ......

      • Invité - dr.petitjean

        "La médecine va se faire ubériser à l'horizon 2025" dans le but de pulvériser les cerveaux des patients à l'horizon 2026 !

      Ajouter un commentaire
      Propulsé par Komento