Adhérer à l'UFML *


SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal).

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome MartyAinsi donc, les médecins ont produit autant de feuilles de soins, plus même, pendant la grève du 24 au 31 que l’an dernier à la même époque…

L’intervention de Nicolas Revel directeur de la CNAMTS cet après midi vient parachever un cycle de manipulation débuté beaucoup plus tôt par Christian Saout et Patrick Pelloux.

Un cycle de manipulation ponctué d’insultes enveloppées dans un mépris constant à l’égard des médecins.

Ce mépris qui a construit le projet de ″ loi de santé″ et qui sera votre perte Mme la ministre, tant vous avez fini par l’incarner.

Ce mépris, les médecins vous le reprochent Marisol Touraine, comme ils vous reprochent tant de choses.

Les médecins vous reprochent de ne pas oser les nommer et d’user du terme ″professionnel de santé″ en lieu et place du titre durement acquis qui qualifie leur exercice.

Ils vous reprochent de ne jamais les considérer autrement qu’en éléments de filières, de réseaux, objets interchangeables, masse collective, sources de dépenses, sources de problèmes.

Ils vous reprochent de les salir par des éléments de langage fournis par des cohortes de jeunes larbins énarques, sans expérience de la vie réelle. Médecins qui ne se forment pas, médecins qui prescrivent trop et mal, médecins responsables d’inégalités sociales en santé, médecins responsables des déserts médicaux, médecins trop nombreux, pas assez nombreux, médecins nantis, médecins suspects de racisme…

Ils vous reprochent de construire une politique sans vous arrêter une seconde sur la réalité du système sanitaire français, que dès lors vous participez à détruire, complétant avec une expertise encore jamais atteinte les délires énarchiques, idéologiques et dogmatiques de la maîtrise comptable et de la loi HPST.

Ils vous reprochent de mentir aux Français, Marisol Touraine, de mentir à chaque instant, et c’est précisément de ce mensonge érigé en ligne politique que naît le mépris.

greve teletransmission

Vous mentez sur les rémunérations des médecins dont tout le monde en Europe s’accorde à dire qu’elles sont indécentes ; sauf vous Marisol Touraine.

Vous mentez sur le renoncement aux soins sur lequel vous avez construit votre projet de loi, un renoncement qui en France est de 5,5 % contre 6,4% en moyenne pour l'Europe et pour raisons financières de 1,9% en France contre 2,2% en Europe.

Vous mentez sur les motifs de renoncement, liés en premier lieu aux distances médecins / patients et aux délais de rendez-vous.

Vous mentez sur les compléments d’honoraires, rebaptisés ″dépassements″, que vous voudriez voir disparaître, alors qu’ils n’existent que parce que vous maintenez les tarifs opposables au plus loin de la réalité des pratiques. Mensonge économique, toute restriction de ″dépassement″ s’accompagnant d’une forte hausse de l’activité des médecins… « les médecins sont notoirement sous-rémunérés mais si on les rémunère mieux ils verront moins de monde » avait dit un grand commis de l’état transfuge d’AXA retourné depuis au privé avec votre bénédiction.

Vous mentez sur le but de votre loi présentée comme une loi construite autour des patients. Une loi de progrès social, alors même que vous allez livrer patients et médecins aux mains des assureurs privés et à la surveillance et l’encadrement d’ARS désormais aux pouvoirs sans limite.

Vous mentez lorsque vous parlez d’accès aux soins facilité, alors que votre loi ouvre la porte au désengagement de la Sécurité sociale, à l’entrée de la médecine dans les réseaux de soin fermés, et des patients dans un système contraint préparé par la Loi Leroux.

Vous mentez aux patients Marisol Touraine, et c’est encore plus grave. Vous leur promettez plus de transparence et vous créez une base patients. Dès lors, ce qui était un échange confidentiel entre le patient et son médecin traitant, devient un flux de données plus ou moins sécurisées migrant du patient à l'ensemble des acteurs du système, fussent ils soignants ou assureurs, au travers de supports virtuels mais multiples.

Vous mentez Marisol Touraine, et vous ne connaissez rien au soin, rien au métier de médecin, rien à ce qui fait l’essence même de notre engagement.

Vous mentez quand vous prétendez que le secteur libéral n'intéresse plus les jeunes alors que vous avez, comme vos prédécesseurs, par vos actes, réfléchis ou irréfléchis, détruit nos métiers, les rendant par leurs tarifs, leurs responsabilités, leur pénibilité, leurs liens délétères avec une administration en déni de réalité, pour longtemps repoussants.

Vous mentez et avec cynisme vous transformez les conséquences de vos actes en causes et vous faites porter ainsi sur nos professions la responsabilité d'une situation que vous avez construite.

Il y aurait bien d'autres choses à dire, bien d'autres choses à écrire tant en deux ans vous avez détruit toute relation de confiance avec nous, médecins.

Nous, médecins, qui chaque jour sommes en contact direct avec une société qui n'est plus que colère ou résignation.

Nous qui, au sein de nos cabinets, croisons les joies et les détresses, nous qui nous confrontons aux souffrances, à la misère, aux douleurs insoutenables. Nous qui apaisons, qui soulageons qui guérissons ou accompagnons, nous qui soignons souvent, qui doutons toujours, nous qui, plus que vous ne le saurez jamais, savons les Français.

Nous, indispensable et dernier ciment sociétal que vous ne respectez pas, que vous ne respectez plus.

La rupture est consommée Marisol Touraine. Les médecins ne cesseront de se lever.

Vous avez personnifié le projet de loi de santé par vos actes, vos paroles et vos écrits et ce n´est plus seulement le retrait de la loi que nous demandons mais votre retrait, votre retrait qui seul apaisera notre profession et permettra l’existence d’un pacte de confiance avec les médecins, indispensable à la reconstruction de notre système sanitaire.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire