Message à nos syndicats

Isabelle Le Croarer Luck

Isabelle Le Croarer LuckA propos de la CS à 25€ annoncée en radio ce matin, voici un message à nos syndicats :

Ces 2€ royaux d’augmentation alors que les tarifs sont bloqués depuis des lustres et que MST évaluait le prix minimum d’un acte secteur 1 à 35€, sont un affront même si certain syndicat revendique 25€ depuis longtemps… De plus, inclure les forfaits dans cette augmentation est une nouvelle arnaque qui ne peut être acceptée. Mr Revel devrait avoir honte de proposer cela et les syndicats qui l’accepteront aussi…
Il faut rappeler à tous les négociateurs qu’ en secteur 1, on respecte les tarifs opposables sous réserve d’une évolution correcte de ce tarif (base de la convention première).
Promesse qui n’a jamais été tenue depuis 20 ans puisque selon l’évolution du coût de la vie, le tarif opposable de l’acte devrait être au moins au double (s’ils ne nous croient pas, demandez-leur de calculer honnêtement eux-mêmes cette évolution qui n’a pas eu lieu et de présenter leurs calculs en prochaine commission).

Nos engagements de médecin secteur 1 (engagement choisi au départ puis imposé sans préavis depuis 1989) à respecter ces tarifs opposables déshonorants ne pourront plus se faire longtemps et nos pouvons tous nous mettre à dépasser pour DE par exigence du patient (avec tact et mesure). Nous sommes à saturation de travail et nous sommes surchargés de demandes des patients qui ne trouvent plus de médecin traitant. Et pour eux, nous devons faire survivre notre entreprise, ne pas trépasser en burn-out et continuer d’offrir l’excellence de nos soins …
Nous allons donc pouvoir forcer les tarifs conventionnels au-delà des 25€ en prenant des dépassements pour travail en dehors d’un horaire « normal ». Ces dépassements seront avec tact et mesure d’environ 8 à 10 € par acte pour atteindre au minimum les fameux 35€ de Mme Touraine et ils sont (encore) remboursés par les mutuelles que paient cher et obligatoirement nos patients. Le prix de 35€ l’acte est encore en-dessous de ce que vaut la consultation moyenne d’un médecin européen et n’atteint pas l’évolution qu’il aurait dû suivre normalement si les promesses de réévaluation en fonction du coût de la vie avaient été tenues. En cas de désaccord sur nos tarifs « excessifs », et bien que ces dépassements ne leur coûte rien et peuvent être absorbés par les excédents que les mutuelles ne reversent pas à leurs cotisants, les CPAM pourront alors nous déconventionner pour non respect des tarifs opposables et suspendre la prise en charge de nos cotisations, on n’attend que ça pour montrer l’absurdité du système qui n’est ni en faveur du médecin et surtout pas en faveur du patient !

Ces sanctions de déconventionnement seront salvatrices pour les médecins étouffés de charges et en surmenage, et ce sera aussi tout bénéfice pour la CNAM qui n’aura plus de charges à payer pour les secteur 1 ni de forfaits à verser… Et si Mr Revel acquiesce sur ces économies faites par sanction du médecin dépasseur qu’il déconventionne, que les négociateurs lui disent que justement, c’est ce qu’on demande avec le secteur libre pour tous qui ne coûtera rien à la CPAM et qui s’il n’est pas obtenu conventionnellement sera obtenu naturellement par force : avec le risque que les patients se retournent contre la caisse qui ne veut pas les rembourser alors qu’ils cotisent (remboursement dans les 69 centimes d’euros sur une CS) et ont bien un médecin traitant dont ils acceptent les honoraires… et s’ils n’en ont pas, ils sont prêts à l’honorer correctement. Aujourd’hui, après l’annonce faite en radio, plusieurs patients m’ont dit que 23€ pour ce que je leur proposais n’était vraiment pas normal et que 25€ était toujours lamentablement bas…

Le bras de fer est engagé, messieurs les syndicats, ne nous vendez pas pour 25€ et même moins si les forfaits passent à la trappe (ce serait une bonne chose de faire disparaître tous ces fils à la patte de ROSP, prise en charge de cotisations, forfait MT etc…) mais pour une CS à au moins 35€ de tarif opposable comme l’a indiqué Mme Touraine et avec une part libre selon exigence.

Sinon, partez tous si vous voulez respecter l’avis du terrain qui vous a élus. On reconnaîtra les syndicats qui fonctionnent démocratiquement et qui défendent réellement les médecins…

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?