Lettre rouge

Caroline Reverdy

Caroline ReverdyEstomaquée, interloquée, scandalisée, écoeurée…. comment dire?

Jusqu’où Marisol Touraine ira-t-elle?

Sa déclaration de ce jour :

« Ainsi, les femmes médecins bénéficieront d’une « protection maternité », de plus de 3.000 euros par mois pendant trois mois (en plus de l’actuelle allocation forfaitaire).Seules les femmes médecins qui ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires, ou bien qui se sont engagées à les limiter via un contrat d’accès aux soins, soit « environ 15.000 femmes âge de procréer, seront concernées.

Oui, vous lisez bien. Nous femmes médecins  qui exerçons en secteur 2 en France, continuerons à ne pas pouvoir bénéficier d’un congé maternité. 

 Mme Marisol nous ostracise d’un trait de plume. Nous continuerons à travailler jusqu’à la veille de notre accouchement et reprendrons le travail bien vite après la naissance ne serait-ce que pour payer nos charges mensuelles (qui, on peut le rappeler, sont bien supérieures aux 3000 euros alloués par la ministre).

Racisme primaire dogmatique. Elles ont l’habitude, les médecins, quand ils sont malades, ils commencent à recevoir une indemnité seulement au 91e jour de leur maladie. Leurs charges mensuelles, elles, tombent dès le premier jour. No comment.

A quand une lettre écarlate « S 2 » sur notre blouse?

Déjà, depuis l’avenant 8 mis en place par Mme Touraine,  nos consultations (celles de nos confrères comme les nôtres, cela n’est pas réservé au sexe féminin….) sont moins remboursées que celles de secteur 1. De nombreux actes des médecins de secteur 2, pratiqués dans les mêmes conditions, avec les mêmes compétences,  sont bloqués au même montant de remboursement depuis cet avenant   pendant que ceux des  médecins de secteur 1 sont heureusement revalorisés (mais pas assez…). Comment peut-on imaginer que tout cela soit constitutionnel?

A quand une lettre écarlate « S 2 » sur notre blouse?

Les mutuelles demandent à leurs patients de venir nous voir pour nous inciter à signer le CAS (contrat d’accès aux soins), les patients mal informés deviennent parfois agressifs.

A quand une lettre écarlate « S 2 » sur notre blouse?

Mme Touraine représente ce contre quoi je me battrai toute ma vie. La bêtise doctorale, la suffisance péremptoire.

 Madame Touraine, les femmes médecins et toutes les femmes soignantes que vous avez aussi oubliées avec votre mesure ségrégationniste sont votre opposée et en sont fières : elles se lèvent chaque matin  pour exercer une médecine de qualité, éthique, en leur âme et conscience et soignent tous les patients sans discrimination.

Dr Caroline Reverdy-Bazin

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?