L’Union Française pour une Médecine Libre est une association qui a pour objectif de mettre en avant, dénoncer et combattre les dangers permanents qui pèsent sur la Santé en France sous tous ses aspects : altération de la qualité des soins, financiarisation et étatisation de la santé, conflits d’intérêt, désertification médicale, etc. Elle est composée de professionnels de santé et de patients qui adhèrent à la Charte de l’UFML.

Préambule

L’Union Française pour une Médecine Libre (Association loi 1901) s’est constituée sous l’impulsion de médecins de terrain, en réponse à la politique de déconstruction de notre système de Santé menée par les différents gouvernements qui se sont succédés depuis 30 ans.
Ces médecins, guidés par la seule volonté de conserver leur liberté de soigner les patients se sont opposés au Contrat d’Accès aux Soins et à l’avenant 8 menaces pour l’indépendance médicale puis au projet de loi intitulé “Loi de modernisation de notre système de santé” et porté par Marisol Touraine. Leurs instances représentatives, enfermées dans leur visions archaïques et corporatistes étant incapables de dénoncer les desseins du gouvernement, ces médecins se sont unis pour donner naissance à l’UFML. Conscients que ce refus d’accepter le démantèlement de notre système de soin était largement partagé par les autres professions de santé, et conscients que la construction d’un projet alternatif ne pouvait se concevoir sans une vision pluriprofessionnelle, ils ont ouvert largement leurs portes aux autres soignants.

Aujourd’hui ce sont les valeurs fondamentales qui font l’excellence de notre système de santé qui sont menacées, comme en témoigne la chute de la première à la 24ème place de la France au classement OMS des systèmes de santé en 15 ans.

C’est en unissant nos forces que nous pourrons mettre un terme aux dérives politiques. C’est en conjuguant les énergies des soignants des différentes professions et de différents secteurs d’exercice, ainsi que celle des patients, que nous pourrons proposer un système de santé alternatif pour demain, système que nous construirons guidés par la volonté de délivrer des soins de qualité, indépendamment de critères financiers, dans l’intérêt du patient, le respect des soignants et la reconnaissance de leur travail.

Forte de cette démarche originale, novatrice, dans la richesse de ces regards croisés et de ces expériences entremêlées, l’UFML vit, grandit, travaille pour proposer cette alternative à l’effondrement programmé et constaté du système de santé. Plutôt qu’un système aux mains des politiques , des technocrates, des grands groupes mutualistes ainsi que de leurs réseaux, l’UFML veut faire émerger une démocratie sanitaire réelle, une gouvernance respectueuse de tous les acteurs concernés au service de la santé de tous.

Les soignants de l’UFML définissent dans la présente charte le socle de valeurs communes qui les rassemblent, guident leur travail et leur engagement.

Article 1 : Les valeurs qui nous rassemblent

A l’UFML, les soignants partagent la même vision de l’éthique et du soin.
Nous entendons :

Ré-affirmer et défendre l’indépendance et la liberté d’exercice nécessaires à l’accomplissement de notre mission de soignants.
Indépendance vis à vis des financeurs : le soin ne doit être guidé que par l’intérêt du patient et les données de la science et non par des injonctions économiques.
Indépendance vis à vis des autorités de tutelle: nous refusons de dépendre de normes de productivité et nous refusons un rendement horaire qui porte atteinte à la qualité de nos soins.
Défendre le secret professionnel en toutes circonstances : celui-ci ne peut-être partagé avec des tiers non-soignants et ne doit être levé que dans l’intérêt du patient, et en conscience.
Refuser le développement des réseaux de soins dont le corollaire est l’avènement non avoué d’une médecine low-cost dans laquelle l’intérêt financier prime sur la qualité du soin, qualité qui fait l’excellence de nos professions. Les réseaux de soins par les remboursements différenciés qu’ils induisent s’opposent au caractère solidaire et humaniste de notre système de santé.
Faire du libre choix de son praticien par le patient un principe non négociable , car garant de la confiance et du colloque singulier entre le patient et son soignant.

Le libre choix de son soignant, l’indépendance professionnelle, la liberté de prescription et de pratique, la défense du secret professionnel et de la liberté d’installation sont notre socle déontologique commun.

Article 2 : Notre engagement pour l’avenir

A l’UFML, nous considérons que tous les acteurs du système de soin, Administration, Soignants, Patients, devraient être partie prenante de son organisation et participer à l’élaboration des décisions qui les concernent, avec chacun un droit de véto. C’est ainsi que nous concevons une véritable démocratie sanitaire tripartite .

Nous rappelons notre attachement à l’esprit de solidarité dans le financement des soins.

Nous combattrons toute mesure portant atteinte à notre éthique et à notre déontologie, portant atteinte à l’égalité entre les patients ou entre les soignants, menaçant notre indépendance professionnelle et susceptible de nous assujettir aux organismes financeurs.

Nous refusons la discrimination face au congé maternité des soignantes et face à la prise en charge des accidents du travail. Nous exigeons une harmonisation de la protection sociale entre le public et le privé, la prise en compte de la souffrance au travail, du burn-out et du risque suicidaire… les chantiers sont nombreux.

Article 3 : Agir en synergie

A l’UFML, comme c’est déjà le cas dans notre pratique professionnelle, nous formons une équipe pluridisciplinaire au sein de laquelle chaque voix compte.

Nous bannissons les corporatismes et l’opportunisme. La liberté d’expression est favorisée dans le respect de l’autre. La complémentarité, la concertation pluriprofessionnelle sont les bases des échanges et des orientations définies.

Nous travaillons en rassemblant toutes les sensibilités, nous portons nos idées au coeur du débat, sans engagement partisan, mais avec la volonté de voir nos propositions considérées et appliquées.

Nous sommes ouverts à la concertation avec les organisations syndicales ou associatives. Celles qui souhaiteront rejoindre l’UFML devront adhérer à la charte et accepter ses principes.

Le bureau

  • Président : Dr Jérôme Marty
  • Secrétaire Générale  : Élodie Gilbert  MKDE
  • Trésorière : Dr Marie-Hélène Bouyer-Bonfait
  • Vice-présidente  : Dr Valérie Briole
  • Vice -président :  Dr Franck Chaumeil
  • Vice -présidente : Dr  Jacqueline Goltman
  • Vice -président : Dr Stéphane Meller
  • Vice -président  : François Randazzo MKDE
  • Vice-président   : Dr David Schapiro
  • Secrétaire Générale adjointe : Marion Ribeyre, orthophoniste.
  • Secrétaire Général adjoint : Dr Emmanuel Zenou
  • Trésoriere adjointe : Dr Lamia Slitine
  • Trésorière adjointe : Dr Marie-Caroline Joubert

 

Le conseil d’administration

Dr Jérôme MARTY, Dr David SHAPIRO, Dr Valérie BRIOLE, Dr Marie-Hélène BONFAIT-BOUYER, Dr Lamia SLITINE, Mme Elodie GILBERT, Dr Emmanuel ZENOU, Mme Marion RIBEYRE, Dr Franck CHAUMEIL, Dr Jacqueline GOLTMAN, Dr Marie-Hélène ROUGIE, Dr Stephan MELLER, Dr Eric SAYAG, Dr Paule-Annick BEN KEMOUN, Dr Benoît LABENNE, Mme Laurence DEMOISSON, Dr Brice DURAFFOURG, Dr Pierre AZAM, Dr Marie-Annick PAU-MICHEL, Dr Isabelle LUCK, Dr Faiza CHOUARFI, Dr Rachida INAOUI-ROZE, Dr Jean-Christophe SEZNEC. Dr Anne-Lyse VIVES, Dr Florence ZEMOUR CASTELLIN, Dr Marie-Caroline JOUBERT, Dr Caroline REVERDY BAZIN, Dr Emmanuel MESTRE, Mr François RANDAZZO, Dr Christine LAMARCHE-ARENE. Dr Thierry ASQUIER, Dr Pierre FOUQUET, Dr Guillaume CHEVRIER, Dr Jean-Pierre BOINET, Mr Fabien CARION.

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150 ©2017

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?