La ministre parlera-t-elle début mars ?

Jerome Marty

Jerome MartyIl semblerait que ce soit le cas, et qu’une intervention de Marisol Touraine sous forme de « porte de sortie » ne nous soit pas épargnée.

Attention danger !

Les mêmes réseaux d’informations me murmurent que cette déclaration de recul partiel sur différents points comme le SPH, le service territorial de santé ou le TPG qui ne serait appliqué qu’aux ALD et ACS aurait, possiblement, la bienveillance de certaines centrales syndicales…

Point n’est besoin de donner de noms, il suffit au fil des articles de voir tel ou tel responsable se réjouir des avancées, du climat serein et constructif pour avoir certains doutes….

Ces bruits de couloirs ne sont pas à cet instant la réalité et ne doivent être perçus QUE comme des bruits de couloir, néanmoins, ils appellent à une mise au point :

A ce jour nous rappelons que la loi qui sera examinée au parlement est en tout point identique à celle que nous dénonçons depuis des mois. Que si des amendements sont posés par le gouvernement, ceux-ci nécessitent d’être votés. Que les paroles et les promesses rendent les fous joyeux. Que la loi est modifiable à de trop nombreux endroits par décret. Que l’esprit de la loi ne sera en rien enlevé par quelques retouches.

Plus que jamais l’UFML appelle au retrait total de la loi et à l’ouverture d’un Grenelle de la Santé ou d’Etats généraux de la Santé pilotés par la profession.

L’heure est à la rue, l’heure est aux médecins, l’heure est aux soignants !

Jamais nous n’avons été plus proches de reposer la main sur nos professions.

L’enjeu est là : reprendre l’avenir de la profession ! L’enjeu est à ce que l’UFML écrit depuis 2 ans et demi : reprendre la main sur nos avenirs, reprendre le pouvoir décisionnel et organisationnel.

Les discussions de couloirs, les arrangements, les portes de sortie honorables, rien à foutre !

Depuis des années la médecine et les médecins ont été humiliés, méprisés, insultés, brisés parfois.

L’heure n’est plus à la politesse, l’heure est au réveil de ceux qui ne parlaient pas et subissaient.

L’UFML est leur porte-voix, ils ne se tairont pas, ils ne se tairont plus !

Aux côtés de tous les syndicats qui prônent le retrait de la loi nous allons manifester le 15 03 et nous allons faire de ce moment un moment historique de notre profession !

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?