L’échec total des années touraine

Jerome Marty

Jerome Marty

Le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un médecin spécialiste a augmenté de 13 jours en 5 ans portant ce délai à 61 jours pour un spécialiste et de 3,5 jours pour un généraliste : il faut désormais une semaine pour obtenir un rendez vous avec un médecin généraliste.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/03/23/20002-20170323ARTFIG00004-dentiste-orl-opthalmologue-decouvrez-le-delai-d-attente-par-region.php

Ces délais n’ont jamais été aussi longs et, comme nous le disions déjà il y a 5 ans, ils sont la première cause de renoncement aux soins.

Pour Marisol Touraine, l’échec est total !

La loi de modernisation de la Santé a été construite sur une juste cause (le renoncement aux soins) mais sur une raison fallacieuse : le renoncement aux soins du fait du paiement à l’acte et du tarif des actes médicaux.
Expliquer le renoncement pour cause économique pour justifier une loi était bien un mensonge d’Etat comme nous le dénoncions dès 2013.

Après 5 ans de réformes sanitaires purement dogmatiques et idéologiques (le Tiers Payant généralisé présenté comme un marqueur de gauche, la volonté de mettre la médecine aux ordres de l’État, les cadeaux faits au monde mutualiste  et assurantiel : contrats responsables, contrat d’accès aux soins, ANI …) rien ne s’est amélioré, bien au contraire, le renoncement aux soins, au regard de l’effondrement démographique, va encore augmenter.

Pour l’UFML, la gouvernance Touraine doit être érigée en exemple …de ce qu’il ne faut pas faire :

Détruire le lien de confiance avec les professionnel de santé par la construction de réforme faite sans eux et souvent contre eux.
Faire de la santé un enjeu politique et électoraliste.
Favoriser des lobbys financiers par clientélisme.
Imposer les réformes, contraindre les professionnels.
Détruire le paritarisme.
Nier les priorités démographiques, tarifaires.
Construire une démocratie sanitaire d’apparence.

L’UFML appelle les candidats à la présidence à se saisir de ce modèle pour l’inverser.

Loin de l’idéologie, du dogmatisme et des intérêts partisans,  la Santé est un bien commun qui doit être respecté et porté avec une volonté d’écoute et de respect de ceux qui font le soin comme de ceux qui le reçoivent, de compréhension et de construire ensemble.

Poursuivre le modèle de gouvernance Touraine serait détruire définitivement notre modèle sanitaire basé sur la qualité, l’égalité, la solidarité et sur l’engagement des soignants.

Pour l’UFML,  l’échec n’a que trop duré, il est temps de mettre un terme définitif aux années Touraine.

 

 Rappel   visiter le site c’est bien  adhérer c’est mieux  !  

 

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?