Et ça continue, encore et encore

Jerome Marty

Jerome MartyOn apprend que la veille de sa nomination, notre ministre ne savait pas qu’elle allait être nommée.

Si cela est vrai, cela amène plusieurs réflexions.

1/ Elle n’a pu préparer aucun dossier et donc découvre les problèmes et leurs complexités, elle découvre également qui est qui et qui fait quoi…

2/ Elle rencontre mais ne peut s’engager ou donner un avis, du fait du (1) (ce qu’elle avoue d’ailleurs à ses interlocuteurs…)

3/ Du fait de son incapacité à statuer dûe à la méconnaissance des dossiers liée à sa nomination surprise, elle laisse se dérouler les Plans Régionaux de Santé dont l’architecture et la trame a été construites par les équipes de Marisol Touraine et dont les ARS inchangées pilotent le bon déroulement. Or, les PRS dessinent le secteur sanitaire des 5 à 10 prochaines années suivant les sujets…De la même façon elle n’agira pas sur le PLFSS piloté par Bercy sur la base de l’organisation sanitaire construite sous Marisol Touraine…

4/ Comme elle laisse, de fait, les PRS se dérouler, elle donne le signal de l’acceptation de la continuité.

5/ Le résultat du 1 + 2 + 3 + 4 va à l’encontre du satisfecit relaté par les syndicats suite à leur rencontre avec notre ministre…

L’UFML demande aux syndicats de médecins d’analyser la situation… L’heure n’est sans doute pas à la défiance mais sûrement pas aux sourires béats.

Les PRS auraient du être stoppés par un moratoire de 6 mois ou un an afin de déterminer les vraies urgences…

Participer c’est accepter d’être le jouet d’un système qui prolonge et concrétise, la politique de Marisol Touraine…

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?