Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Pour ceux qui ont du mal à remplir le formulaire en ligne (pas de n° RPPS  ou médecins domiciliés à l'étranger   adressez un chèque  à  ufml 29 av Adrien Escudier 31620 Fronton  sans oublier  de fournir le maximum de  coordonnées lisibles  merci 

mais  si possible préférez le règlement par carte bleue . Le site sera bientôt remanié et le module d'adhésion sera simplifié ! C'est  promis 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LOGO UFML DEFINITIFL'UFML salue la création de la Fédération Française des Professions de Santé.
Après des années de fonctionnement d'un CNPS qui ne laissait que peu de place aux paramédicaux, du fait de syndicats de médecins dont les cadres responsables dirigeaient ou co-dirigeaient la structure avec condescendance pour les autres professions du soin, une scission ne pouvait que s'opérer.

Réagissez (0) Clics: 444

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

LOGO UFML DEFINITIF FOND NOIRL'UFML prépare une grève illimitée des médecins libéraux à partir du premier décembre 2017.

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, vient d'annoncer la mise en place du Tiers Payant Généralisé (TPG), "droit pour tous les Français", au premier décembre 2017.
Alors que la profession alerte sur les dangers du TPG obligatoire depuis des années, le gouvernement Philippe poursuit la méthode Touraine, faite de marche forcée et de mépris pour ceux qui tiennent à bout de bras le système de santé.

Réagissez (7) Clics: 2085

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

LOGO UFML DEFINITIFL'UFML rend un vibrant hommage à Simone Veil qui représente l'honneur de la France par son engagement et son courage politique.

Femme de conviction, femme de courage, mais aussi femme de cœur, Simone Veil fait partie des grands de la nation, qui, au sortir de la plus épouvantable des épreuves, a permis à la France de se redresser et de rayonner comme phare de la libération de la condition féminine.

Réagissez (0) Clics: 652

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LOGO UFML DEFINITIF  Communiqué de presse du 7 mai 2017

Réagissez (2) Clics: 317

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Jerome Marty

Le délai d'attente pour obtenir un rendez-vous avec un médecin spécialiste a augmenté de 13 jours en 5 ans portant ce délai à 61 jours pour un spécialiste et de 3,5 jours pour un généraliste : il faut désormais une semaine pour obtenir un rendez vous avec un médecin généraliste.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/03/23/20002-20170323ARTFIG00004-dentiste-orl-opthalmologue-decouvrez-le-delai-d-attente-par-region.php

Ces délais n'ont jamais été aussi longs et, comme nous le disions déjà il y a 5 ans, ils sont la première cause de renoncement aux soins.

Pour Marisol Touraine, l'échec est total !

Réagissez (1) Clics: 1648

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

LOGO UFML DEFINITIFÀ force de tondre un mouton on lui donne la pelade!

La campagne tarifaire 2017 relative à l'hospitalisation débouche une fois de plus sur une baisse des tarifs et, une fois de plus, l'hospitalisation privée se voit imposer une fragilisation économique ( - 2,09 % pour les tarifs des cliniques MCO et – 2,3 % pour les cliniques de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et – 2,4 % pour les cliniques psychiatriques), alors même qu'elles ne cessent de lutter depuis 4 ans, baisses tarifaires après baisses tarifaires, contre les décisions dogmatiques de la ministre de la Santé.
Rien ne justifie la quasi institutionnalisation de cette baisse tarifaire.

Aucun intérêt économique : la fragilisation des établissements de santé publics ou privés s'oppose à la permanence et au développement d'une médecine de qualité basée sur l'obligation de moyens, la formation, la présence en nombre des équipes soignantes et le respect des dernières données acquises de la science. À terme, c'est donc une augmentation des coûts que cette mesure provoquera.

Aucun intérêt sanitaire : la répartition du secteur hospitalier sur tout le territoire est cruciale afin de lutter contre les inégalités d'accès aux soins, conséquences d'une politique qui aura précipité l'effondrement de la médecine de ville. La baisse autoritaire des tarifs impactera en premier lieu les petits établissements, ceux-là même qui maintiennent encore un tissu sanitaire. Cette évidence, Mme Touraine n'en a cure. Elle construit une politique qui force à la rationalisation des soins, aux regroupements et à l'industrialisation.

Au regard des conséquences de ces baisses tarifaires pour la population française et de la proximité de l'élection présidentielle, l'UFML appelle à un moratoire de la campagne tarifaire 2017 et à sa discussion après les échéances présidentielles.

Contact presse UFML – Véronique Molières, 06 82 38 91 32
UFML - Union française pour une médecine libre / www.ufml-asso.org

Réagissez (2) Clics: 928

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Pour une relance de notre système de santé Jerome Marty

 

1 REGAGNER LA CONFIANCE DES PROFESSIONS DE SANTÉ LIBÉRALES

Comment ?

Par des signes forts :

Annoncer un plan de relance de l'activité de santé libérale. Seul un tissu sanitaire libéral (ou de ville) fort permettra d'allier gain d'efficience, proximité et économie.

Réagissez (0) Clics: 813

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communiqué de presse Union des Radiologues de France et UFML  le 7 décembre 2016 version pdf 

Baisse des tarifs des scanners et des IRM : si l’article 99 du PLFSS 2017 est appliqué, l’URF et l’UFML demanderont la rupture de la Convention médicale.  Les radiologues seront les premiers à expérimenter les effets du PLFSS 2017 : l’article 99 a été finalement adopté et permettrait au directeur général de l'Assurance Maladie de pratiquer des baisses unilatérales sur les tarifs des scanners et des IRM sans aucune négociation syndicale.   « Cette mesure n’est que la première application de l’article 1 de la loi Santé qui « place la santé de chacun sous la responsabilité de l'Etat ». Cet article 1 range les négociations au rayon des souvenirs et l'article 99 n'est que la suite logique de sa mise en œuvre », déclare le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML. 

Réagissez (0) Clics: 937

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LOGO UFML DEFINITIF

L'UFML soutient sans réserve le mouvement de grève unitaire et trans-sectorielle des Infirmières et la mobilisation des personnels de la fonction publique hospitalière du 08 Novembre.

La mobilisation historique de l'ensemble du monde infirmier est à la hauteur du mépris montré chaque jour par le ministère de la santé à l'égard de cette profession. Une profession abandonnée et maltraitée par une gouvernance qui a perdu tout sens réel des priorités. L'UFML dénonce avec la plus grande force la politique sanitaire du gouvernement Hollande et de Mme Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, et rappelle leur responsabilité pleine et entière face à la souffrance des soignants et des acteurs du monde de la santé.

Réagissez (0) Clics: 1074

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseCommuniqué de presse du 20 octobre 2016 : Les médecins ne sont pas des pions que l’on déplace

Les députés ont adopté en commission des Affaires Sociales, le 19 octobre 2016, dans le cadre du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale 2017, l’amendement 419 [1] de Mme Le Houerou (PS), réservant le droit au conventionnement avec l’Assurance Maladie aux seuls médecins libéraux acceptant de s’installer dans les zones jugées sous-denses en offre médicale.

C’est par un vote à main levée par 14 voix contre 5 sur seulement 25 députés présents sur les quelques 70 qui composent la Commission des Affaires Sociales que cet amendement a été adopté et sera donc soumis aux débats parlementaires à l’Assemblée Nationale. Contrairement à la Loi Santé, cette volonté de réduire la liberté d’installation des médecins divise à droite comme à gauche puisque des députés LR et UDI sont favorables à cet amendement tandis que des députés PS et apparentés s’y opposent.

Réagissez (0) Clics: 875

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communiqué de presse UFML, 08 09 2016

Stationnement payantStationnement payant : L’UFML interpelle les maires de France

À Pau et dans plusieurs villes de France les médecins et professionnels de santé libéraux doivent désormais payer leur stationnement...

Payer pour soigner, la dernière insulte faite aux professionnels du soin.

En miroir des mises aux normes d’accessibilité des lieux d'exercice des médecins et autres soignants -dont les tarifs sont bloqués par l'État-, le ticket stationnement en vigueur dans plusieurs villes du pays est l'expression même d'une France dont les dirigeants ont perdu tout sens moral et qui, décisions après décisions, actes après actes, montrent qu'ils ne respectent pas les soignants !

Réagissez (2) Clics: 1648

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

LOGO UFML DEFINITIF

Communiqué de presse 22 06 16 .

Séquençage du génome :  l'UFML demande un débat éthique national.

La France va créer 12 centres de séquençage du génome pour une "médecine personnalisée"
Marisol Touraine a annoncé ce Jeudi 22 Juin un investissement de 670 millions d'euros sur cinq ans pour soigner le diabète, le cancer ou encore les maladies rares.

Réagissez (0) Clics: 1542

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Jerome Marty

L’aveu : après avoir avoué les vrais buts du Tiers Payant Généralisé sur France Culture le 19 04 15, Mme Brigitte Dormont révèle dans une tribune de presse parue dans Challenges le 24 05 16 le vrai but de la ROSP : geler les tarifs des consultations ! Je cite : « Depuis 2011 l'assurance maladie a délibérément gelé le tarif des consultations pour développer des modes de rémunérations plus vertueux ! »

 Cette déclaration valide les thèses de l’UFML qui depuis 2013 alerte à la fois sur le lien de subordination au financeur créé par le couple ROSP/TPG et sur l’impact de la ROSP sur le blocage des tarifs des actes ! Dans ce même article, Mme Dormont affirme que le rapport entre rémunération des médecins et salaire moyen en France est de « 2,8 », faisant fi du nombre d’heures travaillées !

Réagissez (7) Clics: 1761

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LOGO UFML DEFINITIFL’UFML et Jean-Louis Even, maire de La Roche Derrien, organisent mercredi 27/04/2016 à 20 h, à la Maladrerie rue de la pitié à La Roche Derrien la première étape de " 30 jours pour tout changer" ; "Il est temps de renverser la pyramide, les solutions doivent être explorées puis proposées par ceux qui vivent la problématique" ;  "30 jours pour tout changer" propose de les réunir, de 30 jours en 30 jours. Elus et soignants d'abord, afin de poser la problématique avec ses spécificités locales et globales, puis forces vives du territoire.

Ainsi, d'étape en étape et d'échelon territorial en échelon territorial " 30 jours pour tout changer" portera des solutions, et les mettra en œuvre pour leur éventuelle reproduction. D'autres 30 jours pour tout changer seront ensuite lancés, à partir d'autres territoires désertifiés ou en voie de désertification.

Réagissez (1) Clics: 1251

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseCommuniqué de presse du 14 avril 2016 : l'UFML demande la rupture du lien tarif des actes - ONDAM

Le comité d'alerte est pessimiste sur le respect de l'Ondam 2016.

« Un effet de base défavorable lié aux dépenses plus élevées que prévu des soins de ville devrait avoir un impact sur le respect de l'Ondam 2016. Le respect de l'objectif est confronté, pour le comité d'alerte, à des conditions plus difficiles que les années précédentes. De son côté, le Gouvernement a présenté son programme de stabilité budgétaire. » (source Hospimédia 14 04 16).

L’UFML a appellé dans son New Deal pour la santé à la sortie de l’ONDAM de l’enveloppe tarifaire. http://ufml-asso.org/documents/UFML/Federateurs/New-deal-UFML-30-mars-2016.pdf.
 Les faits, une fois de plus lui donnent raison.

Réagissez (0) Clics: 1211

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseCommuniqué de presse UFML du 21 février 2016 :

Suite au courageux rapport de M. Thomas Dietrich, ex secrétaire général de la Conférence Nationale de Santé (voir le rapport ici), l’UFML demande à l’opposition parlementaire la réalisation d’un audit indépendant sur les modes de fonctionnement du ministère de la Santé.
Le rapport précise que le ministère de la Santé :

Réagissez (4) Clics: 10225

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Jerome MartyCP 10 02 16
Un médecin ministre de la santé ? Chiche !

Les experts de tous bords sont unanimes : la médecine est malade. Un médecin est donc nécessaire à son chevet pour restaurer sa santé.

« Je suis disponible pour le poste ! », déclare Jérôme Marty, médecin généraliste et président de l’UFML. « Notre Président de la République a construit sa campagne sur le changement, alors, chiche ! Envoyons un signe fort au plus haut de l’administration sanitaire. La politique de santé relève d’un pacte de confiance avec ses acteurs. Le temps de l’expertise de terrain est venu ».

 

Réagissez (1) Clics: 1761

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Jerome Marty

Grande Conférence Nationale de Santé au Conseil économique et social -Palais d'Iéna le 11 février 2016 : l’UFML demande un rôle d’observateur
La loi de modernisation de la santé, loi de rupture sociétale, s’est construite sans l’écoute des professionnels de santé et en particulier des libéraux.

Durant 3 ans, l’UFML a porté le combat contre une loi qui dès son article premier, étatise le système sanitaire Français en donnant à l’état la responsabilité du système de santé, en renforçant le pouvoir des ARS désormais responsablesde la répartition territoriale homogène de l’offre (carte sanitaire) et en faisant de l’assurance maladie l’organisateur et le financeur des soins.

Réagissez (2) Clics: 1928

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

MPST logo

Communiqué de presse - Lettre envoyée à François Holldane, Président de la République

Paris, lundi 16 novembre 2015

« Monsieur le Président,

Dès l’annonce des attentats odieux qui ont ensanglanté notre pays, nous, professionnels de santé libéraux, avons interrompu le blocage sanitaire débuté le vendredi 13 novembre et massivement suivi : durement attaquée, la France avait besoin dans l’heure de tous ses soignants.

Nous avons également annulé les manifestations prévues les jours suivants pour permettre à chacun d’être à son poste au service de la population.

Pour prendre ces décisions, nous n’avons pas répondu à une injonction, cela s’imposait. C’était notre devoir de professionnels responsables, de citoyens solidaires, de patriotes mobilisés.

Réagissez (0) Clics: 1904

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Aujourd'hui a lieu le "black Friday". Les professionnels de santé sont invités à faire grève à l'appel de tous les syndicats (CSMF, MG France, FMF, SML, Bloc)... et de l'UFML, qui ne figure pourtant jamais sur les photos de groupe. L'UFML qui était encore un petit poucet il y a deux ans donne un coup de pied au syndicalisme médical à un détail près : il n'est encore qu'une association. Son président, le Dr Jérôme Marty nous confie ses ambitions pour son mouvement né après le mouvement des médecins pigeons. Il revient aussi sur son combat contre la loi de santé.

Réagissez (0) Clics: 1503

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LOGO UFML DEFINITIF

L'UFML est fière d'avoir proposé en premier l'idée du moratoire et se réjouit que tout le monde la reprenne

Message de la part de Pascal Roché

Bonjour à toutes et à tous,

Demain, 13 novembre, l’ensemble des syndicats de médecins libéraux et des coordinations médicales et para médicales, lancent un mouvement « Black Friday », en protestation contre le projet de loi de santé qui sera examiné dans les quinze jours qui viennent à l’Assemblée Nationale, avant son retour au Sénat -peut-être début décembre- puis un vote final avec un dernier mot laissé à l’Assemblée.

Je veux vous dire, à vous toutes et tous, médecins avec lesquels nous travaillons, que Ramsay Générale de Santé, comme l’ensemble de l’hospitalisation privée, s’associe à ce mouvement et que nous sommes solidaires avec les revendications vis-à-vis de ce projet de loi de santé.

Réagissez (0) Clics: 1546

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseCommuniqué de presse UFML, le 5 novembre 2015 L’UFML demande un moratoire

Tout d'abord, l’UFML se réjouit et salue l’union syndicale vers le mouvement de blocage sanitaire national qui débute avec le Black Friday, et précise que celui-ci se poursuivra jusqu’au 17 novembre avec la possibilité de reconduction jour par jour au delà. Si L’UFML a participé à la rédaction du communiqué commun des syndicats, l'UFML ne s’associe pas à la demande de désobéissance au TPG lancée à la profession.

Réagissez (0) Clics: 2312

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

mer brouillard.jpgDiscours de Manuel Valls au Conseil National de l'Ordre des Médecins : une mer calme par un matin de brouillard...

L’UFML prend acte des paroles du Premier ministre tenues ce soir, lequel choisit de jouer l’épreuve de force avec les professionnels de santé.

« Le discours du Premier ministre ressemblait à une mer calme par un matin de brouillard ! Il a fallu écouter 20 mns de mots valise pour 5 mns de discours cynique sur la loi de santé. Nous lui donnons rendez-vous à partir du 13 novembre « déclare Jérôme Marty, président de l’UFML.

Réagissez (0) Clics: 1955

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseKiné et infirmières : la proposition par la Cour des comptes d'une enveloppe contrainte est une mauvaise solution !

L'UFML dénonce les recommandations de la Cour des comptes dans son rapport sorti ce jour qui prône le contrôle des dépenses des kinésithérapeutes et des infirmières par le biais d'une enveloppe contrainte définie annuellement et de lettres clés flottantes. Les professionnels de santé verront-ils leurs honoraires arbitrairement baisser en cours d'année en raison de la menace de dépassement de leur enveloppe financière initiale ?

Réagissez (0) Clics: 1466

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

CP9septembre2015

Réagissez (0) Clics: 1184

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presse

Canicule : La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable frappée de plein fouet par un coup de chaleur renforce la loi de modernisation de la santé et décide de généraliser les déserts médicaux à tout le territoire par la disparition de la médecine générale.

Rappel : la loi de Santé donne aux ARS la responsabilité de la répartition homogène territoriale de l’offre de soins et met fin à la liberté d’installation, pilier de la médecine libérale, par la contractualisation individuelle des médecins avec les ARS.

Réagissez (0) Clics: 3401

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

par le dr jérôme marty, président de l'ufml

Communique de presseLa balle sera-t-elle facturée ?

Les présidents de syndicats de médecins invités au pot de départ de Bruno Maquart, directeur de cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine ont reçu une invitation amicale et non portée par l'institution, à participer à la cagnotte du pot de départ.

Rappelons que Mr Maquart, haut fonctionnaire, a porté la loi de modernisation du système de santé qui a jeté les médecins dans la rue.

Cette invitation, même amicale, révèle une nouvelle fois le fossé colossal qui sépare les professionnels de santé des représentants de leur ministère, résolument "hors sol". Car en clair, ce "petit mail" invite les médecins à remercier le directeur de cabinet d'avoir œuvré à la disparition de la médecine libérale.

Réagissez (0) Clics: 2385

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseConvocation auprès du juge du tribunal de grande instance de Toulouse, vendredi 12 juin 2015 à 10h30 :

le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML, maintient ses propos à l’encontre de Catherine Lemorton.

Suite à la plainte de Catherine Lemorton, le président de l’UFML, le Dr Jérôme Marty est convoqué ce vendredi à 10h30 au tribunal de grande instance de Toulouse.

Retour sur les faits.

Réagissez (0) Clics: 2914

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseL'UFML soutient sans réserve l'action déclenchée par les médecins généralistes de la région de Roanne et salue l'union de tous au-delà des contingences syndicales dans une même action, expression de l'unité contre une loi de destruction de la médecine libérale. L'UFML apportera son soutien à la poursuite de cette action comme elle l'a fait pour son élaboration et appelle dès aujourd'hui à sa reproduction en d'autres lieux sur le territoire.

Ci-dessous, veuillez trouver la lettre aux patients des médecins de Roanne.

Réagissez (1) Clics: 5181

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseCe matin nous apprenions que 47 % des habitants de Seine-et-Marne manquent de médecins, cette proportion était de 20 % en 2012. Ce doublement de la pénurie signe l'échec des différentes politiques sanitaires.

"Bourse d’études aux étudiants en médecine ou odontologie qui, en échange, s’engagent à y exercer, rémunération minimale garantie aux médecins généralistes récemment installés avec coup de pouce en cas de maladie ou maternité, bourse d’études ou aide au financement de travaux d’installation, d’équipement ou de sécurisation pour les praticiens conventionnés s’engageant pour au moins trois ans, aide à l’investissement, etc." existent en différents lieux du territoire,

Réagissez (0) Clics: 2216

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseEn matière d’accessibilité, le gouvernement "se doit d'être exemplaire" : Manuel Valls, 27 avril 2015, circulaire à destination des ministres et des préfets.

Les services de l'Etat doivent donc réaliser le dépôt des agendas d'accessibilité programmée (Ad'Ap) pour tous les établissements recevant du public (ERP) au plus tard le premier juillet 2015 et non en septembre 2015 comme par l'ordonnance du 26 septembre 2014.

Réagissez (0) Clics: 2575

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseLes vrais buts de la loi de modernisation de la santé avoués par une de ses architectes.

Hier dimanche, Brigitte Dormont participait à une émission sur France Culture sur la loi de modernisation du système de santé au cours de laquelle elle confirme ce que l'UFML dénonce des vrais buts de la loi.

Ainsi à 39.14 min. de l'émission : "C'est la mort annoncée de la médecine libérale et c'est une bonne chose parce que la médecine libérale est incompatible avec un système d'assurance maladie comme le nôtre".

Réagissez (0) Clics: 9421

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseL'ONDAM* était prévu à + 2,0 % en 2016 et devait être en 2017 de 1,9 % ainsi l'UFML avait pu écrire : le gouvernement croit tellement en sa politique qu'il baisse l'augmentation de l'ONDAM chaque année !!! Ce qui prouve qu'il sait ne pas pouvoir permettre une quelconque relance économique. Hier nous apprenions que tout espoir de relance économique est à oublier puisque le gouvernement, plus que jamais conscient de son incapacité à gérer le pays, annonce un ONDAM à 1,75 % !

Cette baisse est historique et ne tient en rien compte des besoins.

Réagissez (0) Clics: 1997

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseProjet de loi relatif au renseignement : les médecins doivent faire partie de la liste des professions protégées.

L'UFML alerte le Conseil de l'Ordre des médecins et appelle à la raison les responsables politiques.

Dans le cadre du projet de loi relatif au renseignement, une liste de professions prioritaires - les magistrats, les avocats, les journalistes, les parlementaires - a été établie pour être protégée des moyens d'écoutes et d’enquêtes. L'UFML demande l'intégration des médecins dans cette liste.

Réagissez (0) Clics: 2577

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseL'UFML demande le report de la date des élections aux URPS et dénonce

l'utilisation du calendrier électoral des élections professionnelles comme pare-feu protégeant la loi de modernisation du système de santé..

Pour l'UFML il n'existe aucune raison qui justifie l'accélération de ce calendrier, alors même que l'organisation politique, sociale, sanitaire, économique de la nouvelle cartographie régionale n'est pas connue.

De même, il n'existe de raison autre que politique de supprimer le collège des plateaux techniques lourds, anesthésistes, gynéco-obstétriciens, chirurgiens, dont la spécificité professionnelle est reconnue de tous.

Réagissez (0) Clics: 1871

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Twitter@drmartyjerome

Communique de presseLa loi de santé parle de prévention alors même que le ministère de la santé diminue les subventions des associations qui participent à sa mise en œuvre :

http://www.youphil.com/fr/article/07142-sida-associations-act-up-aides-sidaction-crise?ypcli=ano

http://www.aides.org/actu/dans-une-situation-economique-difficile-aides-annonce-la-mise-en-place-dun-projet-de-plan-de-sa

Réagissez (0) Clics: 3329

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseLors de l’émission C à dire sur France 5 du 4 mars 2015 consacrée au tiers payant généralisé (TPG), Mr Étienne Caniard, président de la mutualité Française a déclaré : « quand on entend les médecins dire aujourd'hui : "je vais perdre ma liberté" ; la liberté, ce n'est pas la vertu cardinale du système de santé français ».

Pour l’UFML, cette prise de position claire signe et valide ce qu’elle dénonce depuis près de trois ans, c’est-­‐à-­‐dire que la volonté d’Étienne Caniard est d’installer une médecine aux ordres.

Réagissez (0) Clics: 1751

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseL’UFML condamne fermement le chantage économique imposé par le ministère de la santé.

Les caisses d’assurance maladie ne sont pas, faute d'arrêté publié, en mesure d’accepter les factures pour tous les patients sortant à compter du 1er mars 2015. Pour la première fois depuis dix ans, un établissement hospitalier privé ne peut facturer son activité de soin. Cela impacte considérablement le chiffre d’affaires de plus de 600 établissements mais aussi de près de 35 000 médecins.

Cette situation démontre le pouvoir considérable que le gouvernement peut exercer sur la médecine libérale. C’est pourquoi le tiers payant généralisé est un grand danger pour la médecine de demain.

Réagissez (0) Clics: 1563

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseAprès la réunion entre les syndicats de médecins et d’internes, deux positions se dessinent : d’une part la majorité des médecins demandent le retrait de la loi, d’autre part l’ISNI, l’ISNCCA, la CSMF et MG France veulent l’aménagement de la loi.

D’ailleurs, Jérôme Pinot porte parole de l'ISNI déclare dans les médias le 25 février : les « organisations qui défileront le 15 mars ne demanderont pas le retrait du projet de loi » (…) « le système de santé a besoin d'être réformé, le temps est donc encore à la négociation », de même Claude Leicher président de MG France « il ne s'agit pas de demander le retrait de la loi mais sa modification ».

Réagissez (0) Clics: 2067

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Twitter@drmartyjerome

Communique de presseAprès la création d'une commission pilotée par Franck von Lennep, directeur de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) sur l'ouverture des données de santé, l'UFML alerte : et le secret médical dans tout cela ? Et le patient dans tout cela ? Et l'individu dans tout cela ? Et le respect de l'éthique de la déontologie, du temple dont nous, médecins, sommes les gardiens ?
Sous les intérêts "épidémiologiques et prédictifs" que les interessés ou les naifs montrent la main sur le coeur, se cachent de réels interets pour le systeme assurantiel et autres outils financiers ou politiques.

Réagissez (0) Clics: 2698

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Twitter@drmartyjerome

Communique de presseL’UFML se félicite de voir que la défense de la liberté et de l'indépendance professionnelle des médecins est enfin au centre des revendications après plus d'un an d'expression solitaire des mêmes arguments.

Les acteurs du monde de la santé ont enfin pris conscience du risque d'assujettissement aux organismes payeurs au sein d'un système sanitaire profondément étatisé.

En effet, l’UFML dénonce le tiers payant généralisé et ses dérives depuis son annonce en 2013 sans jamais avoir changé d'orientation à l'inverse de nombre de structures unies aujourd'hui sous les mêmes revendications.

L’UFML, depuis 2012 a dénoncé la loi Le Roux, l’avenant 8, le contrat d'accès aux soins, le rapport Cordier, la Stratégie nationale de santé et l'accord national interprofessionnel en démontrant et en alertant sur les liens entre ces différentes décisions qui préfiguraient le projet de loi de santé.

Réagissez (0) Clics: 2674

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Twitter@drmartyjerome

Communique de presseNO NEGO !

L'UFML lance un appel à l'arrêt de toutes participations aux réunions, commissions, missions, délégations, travaux, groupes, comités qui lient ou relient la médecine libérale aux tutelles.

Cet appel s’adresse aux responsables syndicaux, aux élus de la profession, aux médecins.

L’UFML choisit une opposition frontale au projet de loi de santé, non par choix mais par nécessité. La culture du compromis impose des préalables communs comme le respect et la considération des parties entre elles ou la garantie de la possibilité de négocier, qui de toute évidence ne sont pas ici réunis.

Réagissez (0) Clics: 3494

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Twitter@drmartyjerome

Communique de presseL’UFML appelle à manifester aux côtés des internes (ISNI) et des chefs de clinique (ISNCCA) le 15 mars à Paris

L’UFML appelle les médecins libéraux et tous les professionnels de santé à venir gonfler les rangs de la manifestation du 15 mars.
Ce projet de loi met en péril la liberté de soigner en organisant une médecine aux ordres de l’Etat et des organismes payeurs. L’engagement des internes prouve bien que ce mouvement de contestation mobilise toutes les générations.
L’UFML appelle donc la population à se joindre à ce vaste mouvement de protestation, au-delà des professions impactées par ce projet de loi qui concerne tout le monde, des professionnels de santé aux patients.

Réagissez (0) Clics: 3369

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Twitter@drmartyjerome

LOGO UFML DEFINITIFPour marquer son opposition au projet de loi de santé de Marisol Touraine, l’URML appelle tous les médecins libéraux de la région à fermer leurs cabinets le 29 janvier et à venir participer à la manifestation prévue à Caen à 14h.

L’UFML est fermement opposée à ce projet de loi. C’est donc tout naturellement qu’elle soutient les actions menées par l’URML. Par conséquent, l’UFML appelle à son tour tous les médecins de la région à faire grève et à venir gonfler les rangs des manifestants le 29 janvier à Caen.

Réagissez (0) Clics: 1784

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communique de presseL'UFML appelle tous les médecins et au delà toutes les professions de santé et les patients, à se lever et à manifester ensemble aux cotés des professions libérales le 22 01 15.

Après 8 jours de grève unitaire et historique, aucune avancée n'est venue du ministère, bien au contraire , la ministre de la santé a
tourné le dos à la réalité du moment en invoquant une gestion des urgences publiques normale pour cette période de l'année et à longueur d'interview a rappelé que sa loi était construite pour les patients.

Réagissez (0) Clics: 3200

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseAprès la décision de la FHP de renoncer au mouvement de fermeture des établissements de santé à compter du 05 01 15 :

L'UFML appelle au maintien du mouvement du 05 01 15. Face à une loi de santé qui va détruire les bases mêmes de la médecine libérale pour instaurer une médecine d'état, il ne peut être question de parcelliser la lutte.

Contrairement à ce qu'affirme Mme Marisol Touraine, la Loi de Santé n'est en rien une loi qui bénéficiera aux patients.

Réagissez (0) Clics: 2615

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseCommuniqué de presse UFML du 24/12/2014

 

Le front uni s'est constitué dans un seul but : le retrait de la loi santé, outil d'assujettissement des médecins à l'état, à ses relais ARS et aux organismes d'assurances maladie financeurs laisser à penser que le TPG pourrait être acceptable sous conditions d'aménagement et de garantie de rapidité de paiement ou demander 25 euros, ne relève pas de ce but commun.

L'UFML rappelle aux deux centrales syndicales MgF et CSMF qu'elles n'ont pas vocation à déterminer sans consultation de la profession , la hauteur de la hausse tarifaire dont elle relève.

Réagissez (0) Clics: 2795

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseL'UFML demande une dernière fois à Mme Marisol Touraine, ministre de la santé, des affaires sociales et des droits des femmes, de retirer la loi de santé.

La loi de santé va assujettir les médecins aux financeurs par le biais du TPG, la médecine ne peut dépendre des intérêts économiques du moment : la loi doit être retirée.
...

La loi de santé va ouvrir la porte au désengagement de la Sécurité sociale, au remboursement complémentaire majoritaire et aux réseaux de soins fermés : la loi doit être retirée.

Réagissez (0) Clics: 3121

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communique de presseLa ministre Marisol Touraine a annoncé hier soir dans une interview du Figaro sa décision de «rencontrer à nouveau l'ensemble des acteurs concernés d'ici la mi-décembre et de poursuivre la concertation déjà engagée». L’UFML rappelle qu'il n'y a rien à négocier dans un projet de loi construit sans l'avis des représentants des médecins et dont chaque chapitre relatif à la pratique médicale traduit une perte de liberté et d'indépendance des médecins. C’est l’esprit même de la loi qui est combattu.

« L'esprit de la loi est l'assujettissement de la médecine. On ne négocie pas l'esprit d'une loi, sauf à remettre en cause la base même de son existence. L'UFML appelle au refus de toute négociation et demande le retrait total d'une loi dogmatique idéologique et destructrice », déclare Jérôme Marty.

Réagissez (0) Clics: 2425

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.