Communiqué de presse : TPG= tout pour la grève

L’UFML prépare une grève illimitée des médecins libéraux à partir du premier décembre 2017.

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, vient d’annoncer la mise en place du Tiers Payant Généralisé (TPG), « droit pour tous les Français », au premier décembre 2017.
Alors que la profession alerte sur les dangers du TPG obligatoire depuis des années, le gouvernement Philippe poursuit la méthode Touraine, faite de marche forcée et de mépris pour ceux qui tiennent à bout de bras le système de santé.

Le Tiers Payant Généralisé obligatoire est une déclaration de guerre à la médecine de France, que l’on veut asservir dans un premier temps à l’assurance maladie, désormais outil de l’Etat.
Le TPG permettra demain le désengagement de l’assurance maladie et la montée de la part de remboursement par les assurances complémentaires, qui ouvrira à l’entrée de la médecine dans les réseaux de soin et rendra les patients captifs d’un marché au seul profit des complémentaires.
Le TPG va briser des vocations aujourd’hui fragilisées par une lourdeur d’exercice et une non-attractivité, conséquences d’une pression administrative toujours plus importante, de l’effondrement démographique et des tarifs indignes d’un pays développé.
Il augmentera les temps de non-soin, et la perte financière due à ses coûts de gestion et à ses retards de paiement, ce qui menacera la pérennité des exercices.
Le TPG rendra les médecins dépendants du bon vouloir des organismes payeurs qui, dans un système en grave difficulté financière, pourront influer sur les pratiques médicales, afin d’en diminuer les coûts, comme le déclarait Brigitte Dormont, économiste de la santé à Paris Dauphine.http://www.franceculture.fr/…/france-projet-de-loi-santeles…
L’indépendance des médecins et des soignants comme le secret médical, sont à la base de l’éthique médicale et de la protection de chaque patient, de chaque Français.
Article 5 du code de déontologie » (article R.4127-5 du code de la santé publique)
« Le médecin ne peut aliéner son indépendance professionnelle sous quelque forme que ce soit. »
Alors que la profession vieillit, que les jeunes médecins mettent près de dix ans à s’installer et que les maires de nombreuses communes de France vivent le drame de la pénurie médicale, le TPG va entraîner une augmentation des arrêts d’activité, un effondrement de l’exercice libéral et la propagation des déserts médicaux.
Face à l’absence réelle de concertation et l’imposition coûte que coûte d’une réforme contre l’avis des soignants , l’intérêt des patients l’UFML appellera dès la confirmation officielle de sa mise en oeuvre le premier decembre les médecins à entrer dans un mouvement de grève illimitée à compter du premier décembre 2017 ,l’UFML étudiera toutes les actions possibles y compris le déconventionnement, dès lors envisageable devant cette attaque sans précédent de la médecine de France
Dr Jérôme Marty
Président UFML

Enregistrer

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

Logo UFML 3342 150Siège social : 287 rue St Jacques - 75005 Paris

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?