Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Evitez le chèque plus compliqué à gérer 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Isabelle Le Croarer LuckJe peux essayer de t'expliquer ce qui se passe en France sur le malaise des professionnels de santé dont la société a effacé le sens humain de leur vocation au profit de la logique économique et comptable.

Ton médecin n'est pas la seule à être en surmenage, et le risque de burn-out et de suicide chez les médecins est 2,5 fois plus important que dans la population générale.

Seulement,  les médias et les politiques se taisent devant les suicides d'internes en médecine, de professeurs en médecine dans les hôpitaux, d'infirmier(e)s, de médecins libéraux...  Il vaut mieux se reposer avant de craquer même si en médecine générale, on risque de fermer définitivement son cabinet si on doit s'arrêter de travailler  car il n'y a pas d'indemnités versées avant le 91ème jour d'arrêt de travail...

Il y a 25-30 ans, les gouvernants ont décidé (et chaque parti politique a suivi cette voie pour la parachever avec la loi Touraine) que la sécurité sociale (mal gérée et assise sur les seules cotisations des travailleurs, de moins en moins nombreux) devait combler son "trou". Résultat de la pensée énarchique : moins il y aurait de médecins, moins il y aurait de dépenses de santé et à ce jour rien n'a été prévu pour les remplacer. Donc, tant pis si la population française augmente et vieillit, demandant de plus en plus de soins pour être mieux soignée, cela ne compte pas vraiment pourvu que le trou se résorbe. Non seulement il ne s'est pas vraiment  résorbé (malgré l'annonce d'affichage inexacte de Marisol Touraine) mais les Français ne trouvent plus de médecins, attendent des semaines pour avoir des RV,  font la queue aux urgences, voient leur médecin s'arrêter sans successeur, les déserts médicaux s'installent que ce soit en province à Paris ou en banlieue. Les médecins qui restent (vieillissants, la moyenne d'âge des médecins en France est de 56 ans car peu de jeunes s'installent, moins de 10%  au sortir des études contre plus de 60% de mon temps)  sont submergés de demandes, travaillent beaucoup  et s'épuisent (ne pas oublier que même "seulement" 5 demi-journées par semaine représentent plus de 40h hebdomadaires de travail à cause du travail administratif croissant et gratuit qui leur est demandé et est invisible aux yeux des patients.  Et je ne parle pas des gardes de nuit et de WE qui ajoutent souvent à la fatigue...). Sans compter que la stagnation voulue des honoraires (une consultation vaut deux fois moins en France que la moyenne européenne) et la montée des charges à payer ne rend plus le revenu attractif pour 10 ans d'études minimum et autant de responsabilités. Beaucoup  se tournent vers des postes salariés de coordination plutôt que de soins qui sont moins fatigants, plus confortables  et plus rentables... N'oubliez pas que sur une consultation à 23€ (25€ depuis le 1er mai 2017, alors qu'en ayant juste suivi le cours de la vie, elle devrait être à près de 50€) il n'en reste même pas la moitié hors impôts, que la carrière d'un médecin est courte à cause des longues années d'études et qu'il doit prévoir de provisionner pour ses congés et le risque de maladie, maternité  ou d'accident.... Dernière cerise empoisonnée sur le gâteau, la CPAM harcèle les médecins libéraux de travail administratif gratuit, compare leur activité d'un point de vue statistique et leur reproche de prescrire trop d'arrêts de travail, trop de médicaments, trop de bons de transport, sans tenir aucunement compte de leur patientèle. Les médecins sont jugés par la CPAM et paient des amendes même si la nécessité médicale de traitement est réelle pour leurs patients.

L'ensemble fait que ce métier pourtant merveilleux n'est plus attractif dans cette société centrée sur le comptable, et non plus sur l'humain qui fait le sens de notre vocation. Voilà, voilà, j'espère que chacun comprendra que les médecins qui ne se plaignent pas en général et essaient de tenir jusqu'au bout en sacrifiant parfois leur vie privée pour leurs patients refusent aujourd'hui ce manque de respect de leurs compétences et de leur travail,  comme hélas, beaucoup d'autres professions comme les policiers, enseignants, agriculteurs et éleveurs etc... Car c'est aussi au détriment de leurs patients que d'accepter cette soumission. Merci Alizée de m'avoir permis,  grâce à ton post, cette mise au point.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.