Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Evitez le chèque plus compliqué à gérer 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Florence ZCLes femmes exerçant la médecine libérale n'aggravent pas les déserts médicaux, n'en déplaise à Mr Jean-François Mayet,sénateur de l'Indre, qui considère que les femmes sont là pour faire des enfants et pas pour travailler 12 à 15 h par jour (il vient d'obtenir le prix du macho de l'année pour ces propos).

Les femmes exerçant la médecine libérale rencontrent de grandes difficultés financières durant leur congé maternité, n'en déplaise à Mme Brigitte Dormont, économiste de la santé (Chaire Santé Paris Dauphine), qui a publié récemment une étude nous expliquant que l'arrêt de travail de la femme médecin libéral durant son congé maternité ne pose pas de problème car son revenu « dépend directement du nombre de consultations et de soins délivrés », niant ainsi totalement le modèle économique du médecin libéral, en entretenant le flou sur les notions de recettes et de bénéfices (elle mériterait pour cela le titre de pire économiste de l'année).

Les femmes exerçant la médecine libérale, et plus largement les soignantes exerçant en libéral, souffrent de ne pas pouvoir bénéficier d'un congé maternité/adoption digne de ce nom au même titre que les femmes salariées, n'en déplaise à Mme Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, qui a cru bon d'accorder une augmentation de l'indemnisation du Congé Maternité, mais uniquement pour les femmes médecins, et parmi elles seulement celles exerçant en secteur 1 ou signataire du CAS.

Cette augmentation est certes un progrès, mais qui couvre à peine ou de façon incomplète, les frais fixes des médecins libéraux, essentiellement liés aux cotisations sociales, et qui entraîne une discrimination honteuse selon le secteur d'activité tarifaire de la femme médecin libéral. 

Elles aimeraient pouvoir concilier leur exercice professionnel et leur vie familiale, et bénéficier d'une prise en charge du congé maternité/adoption à hauteur des cotisations sociales qu'elles honorent, ce qui leur permettraient d'accueillir leurs enfants dans les conditions de sérénité auxquelles toutes les mères peuvent prétendre dans notre pays.

Les femmes exerçant la médecine libérale aimeraient pouvoir continuer à exercer leur métier dans de bonnes conditions, sous peine de devenir une espèce en voie d'extinction...ce qui aggraverait alors de façon dramatique le problème des "déserts médicaux".

L'UFML rappelle aux décideurs, et autres experts autoproclamés en santé, qu'ils ne pourront réduire les déserts médicaux sans tenir compte de la féminisation de notre profession (jusqu'à 80% d'étudiantes dans certaines facultés de médecine). Ils devront adapter leurs décisions à ce paramètre, au lieu de toujours le dénoncer, de stigmatiser et même de discriminer entre elles les femmes exerçant la médecine libérale.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.