Adhérer à l'UFML *


SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal).

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Isabelle Le Croarer LuckChers consœurs et confrères, chers patients, chers toutes et tous qui êtes unis contre cette loi qui veut nous imposer un dangereux changement de paradigme sociétal,
Dans cet état d’urgence lié à la guerre terroriste qui aurait mérité un report du vote des lois non urgentes, et contre l’avis des professionnels du soin qui se sont dignement tus depuis la nuit du 13 novembre, les députés viennent de voter sans état d’âme pour 296 d’entre eux contre 243 de plus lucides, une loi de santé hélas contraire à la modernisation comme son titre pouvait le présager.

Dans une société en perte de valeurs et d’humanité, les Français subiront bientôt les nombreuses conséquences néfastes de cette loi sur la solidarité, l’indépendance des professionnels, le secret médical, le libre accès au soin, le coût et la qualité des soins, et le nombre de professionnels de santé sur le territoire. Le député Arnaud Robinet a parfaitement résumé ici les dérives de cette loi.

Nous, professionnels du soin, avons parfaitement compris les risques de cette loi de santé construite insidieusement depuis plus de 25 ans par des politiques qui vont, sans remords, gommer les valeurs humaines de notre exercice au profit de données comptables, qui vont solder la qualité de nos soins, qui vont aggraver la pénurie de médecins, qui préfèrent décider sans les Français et sans les experts du soin l’avenir de la santé dans leur pays, qui méprisent les contestations des professionnels de terrain appuyés par l’Ordre des médecins.


Mais nous sommes toujours debout pour contrer ceux qui se jouent de la solidarité et de la qualité de nos soins, qui, dans un jeu de poker menteur, ont voté la déviance de notre système de santé vers le profit des assurances, plutôt que vers l’équité devant la maladie et le juste droit aux soins de qualité de tous les citoyens de France. Georges Pompidou l’avait compris quand il disait que seuls les médecins en colère seront capables de déstabiliser la France jusqu’à une révolution. Les politiques d’aujourd’hui ne croient pas que les médecins puissent se lever en résistance pour préserver leur serment d’Hippocrate et garder l’indépendance du service qu’ils doivent à leur patient dans le colloque individuel qui fait la qualité de la médecine à la française. Nous sommes les experts du soin et nous allons leur montrer que l’état doit plier quant il veut écarter les valeurs de notre profession, quant il ment aux citoyens qu’il est censé servir, quant il ne se remet pas en question et garde sa ligne autoritaire et méprisante pour moderniser à son goût notre système de soins, au lieu d’écouter ceux qui font la médecine au quotidien et qui savent combien l’humanité compte dans leur mission.

Sans aller jusqu’à une révolution, restons debout et tenons bon pour garder intactes les valeurs de notre service des patients et porter nos propositions pour améliorer et moderniser la gestion économique de notre Sécurité sociale sans altérer la qualité des soins.

Docteur Isabelle Luck
MG à Elancourt dans les Yvelines, membre de la COGENY, coordination générale des médecins des Yvelines

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire