Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Pour ceux qui ont du mal à remplir le formulaire en ligne (pas de n° RPPS  ou médecins domiciliés à l'étranger   adressez un chèque  à  ufml 29 av Adrien Escudier 31620 Fronton  sans oublier  de fournir le maximum de  coordonnées lisibles  merci 

mais  si possible préférez le règlement par carte bleue . Le site sera bientôt remanié et le module d'adhésion sera simplifié ! C'est  promis 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Dominique Thiers BautrantSelon la CNAMTS, la grève de la carte vitale occasionnerait des retards de remboursements de plusieurs semaines.
Ainsi donc, les effectifs de la sécurité sociale ne seraient plus suffisants depuis l'avènement de la télétransmisison, et cette pénurie laisserait présager d'importants retards dans les remboursements.

Il est vrai que ces dernières années, les employés survivants de l'AM ont plutôt suivi de coûteuses formations permettant à de jeunes padawans dûment estampillés "délégués" de venir expliquer aux médecins le B-A-BA des prescriptions vertueuses , tandis que ces mêmes médecins évangélisés et équipés de lecteurs de carte vitale mettaient en œuvre à leurs propres dépens le concept de "délégation de taches", devenant ainsi les coupables tout désignés des défauts de remboursements. Extraordinaire.

L'arrêt de la télétransmission, en réalité va bien au delà de la gêne administrative pour les assurés, et porte sur 2 points fondamentaux pour l'évolution de notre système de santé.

Le retour de la FSP est la remise en perspective d'une relation triangulaire oubliée entre le médecin, le patient, et l'assureur où il apparaît clairement que le praticien a bien dispensé un service sollicité, service pris en charge de façon contractuelle et que l'assureur doit rembourser, sous peine de devoir faire face aux légitimes recours de l'assuré.
Bref, l'exact opposé du TPG, mais qui permet aussi de mieux comprendre la guerre menée contre le paiement à l'acte.

L'arrêt de la télétransmission, c'est aussi, et peut être surtout, le tarissement subit de l'afflux de milliers de données alimentant la base-patients sur laquelle se fondera la stratégie de santé et d'autres stratégies financières bien moins dicibles.
Ces fameuses données médico administratives dont on nous promet qu'elles feront avancer à pas de géants la prévention, la qualité des soins, l'efficience , un peu comme la création des ARS aurait du générer d'énormes économies ou la Carte Vitale libérer assurés et praticiens.
Ces données qui, jointes à celles du Dossier Médical rebaptisé Partagé, à celles de l'UNOCAM, des hôpitaux et autres organismes dont la liste n'est pas encore arrêtée, constitueront la base-patients. Chaque patient étant identifié sous un numéro unique d'identification nationale, il n'est pas absurde de penser que d'autres bases pourront abonder ce fichier géant : dossier bancaire, pénal, assurantiel, scolaire …. Bien sûr, un certain nombre de garanties concernant l'accessibilité à ces données sont présentées, nous y reviendrons, mais il faut être singulièrement naif ou peu au fait de l'actualité, pour ne pas comprendre qu'un pas est franchi dans la perte des libertés individuelles et l'accroissement de la toute puissance de l'état.

greve teletransmission

Pour nous médecins, soumis au code de Déontologie, il est de notre devoir de manifester une inquiétude largement légitime : pouvons nous réellement laisser faire, refuser de voir ce qui qui est la mise en pièces de l'intimité dont nous avons la charge au profit d'un collectif animé par des intérêts économiques et financiers ? pouvons nous accepter l'amalgame entre "public" et "commun", "privé" et "intime", l'un étant la vertu, l'autre le mal ?
L'arrêt d'activité était une semonce, l'arrêt de télétransmission, une sanction.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.